La police, c’est l’ennemi

3 vidéos qui feront, peut-être (on peut rêver!) comprendre aux crétins qui pensent que quand tout explosera la police sera aux côtés des Patriotes… Qu’ils soient bien persuadés qu’elle sera aux côtés des racailles qui usurpent le Pouvoir!

La police EST l’Ennemi! Agissons en conséquence!

Vidéos à Paris et Toulouse le 24 novembre 2018

20+

43 Commentaires

  1. Tout à fait d’accord! Un flic c’est un flic et le jour « J » il obéira à ses supérieurs dont beaucoup sont « frangins » et défendront coûte que coûte le système ripoublicain!

    24+
    • Les mêmes gendarmes et poulets suçaient les boches et les collabos pendant l’occupation, puis à la Libération ils sucèrent en nombre et abondamment les résistants….Aujourd’hui ils sucent Macron Casdtaner et la petite merde Darmanin, l’arabe de service !Ce ne sont pas les gilets jaunes qui remplissaient le Vel d’Hiv et les camps dont celui de Drancy ou sévissait un medecin chef du nom de Drucker…

      6+
      • Même si les 2 premiers agissent comme des débiles profonds et il s’agit bien de violences injustifiées, la 3eme vidéo n’est pas des gilets jaunes.
        Sans doute une vidéo des manifs contre le mariage pour tous.
        Là aussi, des comportements intolérables de certains policiers, mais dans ce cas il s’agit d’un gendarme mobile !
        Par contre pour ces manifs à l’époque, pas beaucoup de réactions pour soutenir ces patriotes ???

        2+
    • Il y a des débiles profonds dans chaque corps de métier, Police et gendarnemerie ont aussi leurs crétins.
      Par contre à cause de ces 3 pauvres types, n’en faisons pas une généralité !!!
      La majorité des forces de l’ordre, soutiennent le mouvement et n’iront pas plus loin que la limite qu’ils accepteront. Pas certains qu’ils obéiront tous comme des sans cervelles a un gouvernement qui opprime le peuple de France.
      Alors modérez vous, ne vous trompez pas d’ennemis cher Léon.
      Pour infos sur vos vidéos :
      La 1 un policier d’une compagnie de district parisien
      La 2 un CRS
      La 3 un gendarme mobil

      2+
  2. Il y a belle lurette que l’on sait la police qui pleurniche du côté du pouvoir pour toucher leur maigre salaire de fin de mois. Sinon vu leur éducation ils feraient la manche à la sortie des églises.Mais qu’ils n’oublient pas qu’une fois l’uniforme tombé ils sont comme vous et moi et une raclée peut toujours arriver.Oser frapper une femme qui ne fait rien c’est digne d’un lâche doublé d’un imbecile

    31+
    • La police ça n’est rien d’autre que: Chien de chasse tire de race !
      Les mêmes gendarmes et poulets suçaient les boches et les collabos pendant l’occupation, puis à la Libération ils sucèrent en nombre et abondamment les résistants….Aujourd’hui ils sucent Macron Casdtaner et la petite merde Darmanin, l’arabe de service !Ce ne sont pas les gilets jaunes qui remplissaient le Vel d’Hiv et les camps dont celui de Drancy ou sévissait un medecin chef du nom de Drucker…

      3+
  3. Faut y aller au calibre ! Leur vider des bombes de peinture sur la visière et dans les yeux… et leur foutre le feu une fois à terre. ENCULÉS !!!

    20+

    Image

  4. Eh bien voilà Leon , RL , SOS_R pourquoi les français ne se bougent pas …..
    Beaucoup , beaucoup , beaucoup ont de la merde aux yeux , mais ceux qui ont compris comme tout le monde sur ce site ont pas envie forcément de se faire massacrer …
    On est pas tous des héros hélas ….
    Se faire tabasser , ça fait pas vibrer plus que ça …
    C’est pas glorieux certes , y a pas de quoi pavoiser , fô avoir le courage d’être lâche parait -il …
    C’est pourquoi si il y a des braves pour faire ce que vous avez fait avec les GJ dans votre précédent article , eh bien ça arrange tout le monde !
    Propre , net , discret , efficace , bien organisé , bien conçu , parfait !
    Tout le monde peut pas faire ça …
    C’est triste de voir que personne ne nous aidera , ni police , ni armée , ni voisin si il n’y pas quelque part des gens comme vous et à l’étranger je l’espère des amis de la france qui ont pitié de nous ? ….
    Au moins en mémoire de notre glorieux passé ? ….
    Que le Bon Dieu vous rende au centuple votre saine réaction, qu’il vous protège et vous comble de ses bénédictions .

    20+
    • Par nature, jamais un flic ne copinera avec des particuliers.

      Cela ne changera jamais, et il y aura toujours des flics comme il y aura toujours des médecins. Le point commun entre les deux, c’est que l’un comme l’autre, on ne va les voir que par obligation, jamais spontanément, et toujours quand on est salement concerné.

      Il est inutile de se révolter contre ça, ni même de haïr tout flic par principe (sauf ceux d’entre eux qui sont détraqués, sadiques ou pourris). Il faut bien se pénétrer de ça, sinon on court à sa propre perte.

      Cela n’exclut ni des fraternisations ni des » convergences », comme dit Mme Belghour. En 1848, Louis-Philippe s’est dépêché d’abdiquer et de filer à Londres dès qu’il a su que ses chers flics s’étaient rangés du côté des insurgés. Dans ces cas-là,il faut prendre ce qui nous est donné ! qui ne dépend que du hasard des circonstances……
      Mais c’est une erreur majeure d’espérer quoi que ce soit des forces de l’ordre. Quand on a bien compris ça, on divise les risques par un facteur 10, au minimum. UN FLIC NE SERA JAMAIS VOTRE AMI, CAR IL NE LE PEUT PAS, C’EST CONSTITUTIF DE SA FONCTION.

      Les français ne peuvent s’en sortir pour de bon que s’ils trouvent enfin LA solution pour récupérer ce qu’on leur a volé de plus précieux : leur liberté d’expression, et bientôt même leur liberté de pensée et d’opinion.

      Il faut lutter sans merci pour que la France se dote d’un texte rajouté à sa Constitution analogue au Second amendement de la Constitution des USA :

       »Nul ne peut être poursuivi en Justice pour des opinions impersonnelles exprimées par la parole ou par l’écrit »

       » Aucune exception à cette loi n’est recevable »

      En attendant, il faut mener une lutte obstinée, persévérante, continuelle, sans concession, pour nous faire rendre ce qui nous a été volé patiemment, à la vitesse des plaques tectoniques, depuis le début des années 1960 : la liberté de parole et de l’écrit, PLUS la véritable légitime défense.

      Cette lutte inclut des inventions géniales à venir, qui permettront à n’importe qui d’écrire et de dire ce qu’il voudra et de le communiquer à qui il voudra sans crainte d’être inquiété par l’Etat. Bien entendu, il n’y aura aucun changement pour des imputations personnelles, qui nécessitent des preuves. Donc ces libertés n’excluent nullement le droit de se défendre si on est attaqué personnellement.
      La liberté d’expression et d’opinion s’accompagnent nécessairement de l’obligation de preuve pour toutes les assertions à caractère non impersonnel. Mais pour les assertions exprimant un sentiment ou une opinion générale, ces libertés, dans un pays civilisé, ne connaissent aucune limite.

      En Franc, nos courrier privés, olographes ou saisis à l’ordinateur, sont espionnables, tous sans exception. Ce type d’espionnage est inévitable. Ce n’est pas grave en soi, mais ce qui est effrayant c’est de se servir de nos écrits ou enregistrements de parole ou de témoignages de nos paroles pour nous poursuive en justice, alors pour tout ce qui n’appelle pas de preuve, aucune cour de justice ni aucun Etat ne devrait avoir le droit de vous poursuivre. Pour peu qu’un docteur Mabuse invente quelque puçage lisant dans les pensées, on en arriverait à l’interdictionde penser ce qu’on veut, quitte à recourir, quand ce sera possible, au puçage des humains. Il y en a que ça ne ferait pas trembler, ils n’hésiteraient pas. Exemple : Patrick Cohen qui répond  »non ! » devant odes millions de téléspectateurs à une femme qui lui dit, excédée :

       »mais enfin, je pense ce que je veux, non ? »

      et il lui répond du tac au tac, en un centième de seconde :

       » NON ! »

      Où sont-ils là-dedans, les droits de l’homme dont ile se gargarisent, ces gens-là ?

      La toute première urgence est donc là et bien là : il faut trouver le moyen de communiquer librement avec qui ont veut, par parole et par écrit. Avant de pouvoir l’inscrire dans des Constitutions à visage humain, il faut trouver le moyen de se protéger 100 % pour pouvoir s’exprimer et penser librement.

      Je persiste à penser que M. Macron file du mauvais coton du fait qu’il est obsédé par son idée de tout censurer, d’empêcher les gens d’exprimer librement ce qu’ils pensent quand ça ne plaît pas à l’Etat, c’est-à-dire à ceux qui s’auto-érigent en juges de ce qui peut ou ne peut pas être pensé, dit ou écrit quand ça n’appelle pas de preuve.

      De Gaulle n’empêchait personne de penser librement ni d’écrire librement. En revanche, il traînait impitoyablement devant les tribunaux les imputations à caractère personnel exprimées par parole ou par écrit et qui nécessitaient des preuves.

      Je crois faire un cauchemar quand je constate qu’aujourd’hui, il va falloir combattre pour récupérer ces droits.

      Ce

      9+
      • nous ne sommes plus,dans les droits de l’homme,pas de fraternité,égalté c’est terminé depuis bien quelques mois! plus de respect ,plus d’amour,rien! le néant total! bonne soirée et gardez vos courages pour la suite!

        1+
  5. Personnellement Léon je n’ai jamais cru que les forces de l’ordre aideraient les Français GJ, il y en a eu dans l’Aisne et le Sud, mais leur « direction » les a vite rappelés à l’ordre; faut-il est CON ditionnés pour obéir alors qu’il n’y a pas si longtemps ces mêmes flics pleurnichaient qu’ils n’avaient pas de matériels, ni véhicules etc en bon état de fonctionnement, hier j’ai vu que c’étaient tout le contraire, notre CSG ou nos taxes en tout genre, ont servies à acheter du matériel pour le 24 novembre ! Faut-il est lâche et ne pas aimer son Pays pour frapper cet homme et cette femme, ils n’ont pas de vies ces flics, pas de sœurs, frères, pères, mères, femmes, c’est IMMONDE!

    20+

    Image

  6. J’ai la haine quand je vois ça, je pourrai même tirer avec mon 12 tellement j’ai le sang chaud….ils vont se faire tuer un jour à balles réelles, ça va mal finir

    14+
    • ano ,,oui ,ya meme de l or partout ,,la proportion ,,,le truc de ne pas «  »globaliser ,,generaliser « ,etre reducteur ,,c est la novlangue satanique ,Ca permet le joker «  »il est pas comme les autres « tout le monde connait son flic « pas comme les autres « me rappelle une scene de shoa ,,le ss qui rentre le soir en famille et qui chante «  »doouuce nuit « Mais c est vrai ,,je me plie a ta grande sagesse ,j ai remarque qu en afrique ils n etaient pas tous noirs ,,en asie pas tous jaunes et que mon cul c est du poulet .Proportion des flics bien ??l or sur la terre .sans parler du flic sympa dans le commissariat pour extirper des aveux ,,mon cul ,,

      7+
  7. Qu’ils aillent se faire rôtir par les bougnoules et les nègres des cités. Que les racailles les attendent devant chez eux pour les égorger devant leurs chiares…!!!

    4+
  8. Faut pas se la raconter, ces flicards sont les mêmes qui « raflaient » les juifs et livraient les « terroristes » à l’occupant dans les années 40.
    Qu’il y en ait des un peu moins pourri que la moyenne là-dedans je veux bien, toujours est-il que ça reste un beau ramassis de cloporte.
    Quant aux GJ, bien crédules ceux qui pensait que la racaille flicarde allait les rejoindre.
    Souhaitons que la leçon soir retenue…

    9+
  9. Triste individu qui blesse cette femme. Quel « homme »! Cela de plus le jour de manifestation contre les violences faits aux femmes!
    Un hercule jupitérien…
    Dans une vraie démocratie, il serait déjà « mis à pied » et sanctionné. Il fait honte à la police.

    8+
  10. RL le disait, Léon aussi. Je pense comme eux.
    Faut d’abord se débarrasser des soldats de la gestapo de francarabia !
    (puisque l’on connait le camp qu’ils ont choisi).
    Les crouilles et les cafards viendront après.

    4+

    Image

  11. Disons que les « forces de l’ordre » ne sont pas nos amies et qu’elles ne le deviendront que quand elles ne seront plus en état de défendre les putes marxisées qui constituent le gros bataillon des effectifs de nos institutions
    Il existe évidemment des exceptions qui confirment la règle

    3+
  12. Quelle honte, ces vidéos ! Force est de constater que ces « charges », ces coups, on ne les a pas vu contre les casseurs gnoules et les fêtards du foot qui ont fait d’énormes dégâts.
    On n’a pas vu les CRS utiliser leur matraque contre de rebeus pillards. Au contraire, ils avaient plutôt les bras croisés.
    Selon que vous serez indigène ou importé…
    Aucun flic n’est et ne sera jamais mon ami. Collabo anti-Blanc et anti-France.
    Ce sont des ennemis.

    7+
    • Ils obéissent bètement aux ordres « d’en haut »…suffit que les ordres changent, et que le « en haut » aussi…on leur dirait de se lacher, avec tous leurs moyens, et avec le soutien de leur hiérarchie (pas de poursuites en cas de « bavures ») sur les mahométans, ils le feraient volontiers je pense.

      0
  13. Notre premier ennemi est blanc, il se compose des collabos civils et des forces du désordre. Même si certains parmi ces derniers ont un QI qui dépasse le 60, il est clair que pour la majorité d’entre eux, nous appliquerons ce bel adage:
    Un bon flic est un flic mort!
    Quand tout pétera, nous saurons faire le nettoyage et personne ne sera oublié, personne!
    A Toulouse on va se régaler!

    2+
  14. La police, ennemi ? Peut être pas, vu les revendications des Gilets Jaunes et principalement celle-ci, « Que les demandeurs d’asile soient bien traités. Nous leur devons le logement, la sécurité, l’alimentation ainsi que l’éducation pour les mineurs. », leurs coups de matraque, ils ne les ont pas volé.M

    0

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.