Les bobos grenoblois en émoi

Seconde nuit d’émeutes à Grenoble où 2 vermines d’importation fuyant la police ont rejoint le paradis d’allah (144 vierges ont été réquisitionnées) après avoir avec chance perdu le contrôle de leur scooter… volé! La vermine en a profité pour casser, bruler et piller, en jetant au passage divers objets contre la police.

Et les bobos de s’émouvoir « voir ça dans notre ville c’est une honte »! Grenoble est depuis des décennies peuplée de crétins dégénérés votant pour la vermine socialo-ecolo, il est excellent qu’ils récoltent le fruit de leurs votes! Je ne peux qu’encourager la racaille à continuer!

Hé Mouloud, va niquer leurs mères à ces faces de craie! Nique la police, Kamel, wash!

Et l’intervention de XR 🙂

66+

33 Commentaires

  1. ça c’est bon, pourvu qu’ils cassent du bleu pour que le MAQU et le CASTA change d’avis sur la protection de la vermine. Surtout ne pleurons pas si il y a des dégâts chez la raclure blanche qui soutient toute cette merde.

    4+
    • Ha oui pourvu que, que ces vermines de merdes cassent tout comme ils savent si bien le faire et l’on va rigoler, on va voir si castagner fait intervenir ses robocops! si juphitler va demander de cesser en les traitant de sales bougnoules! surement pas car les kalaches sont astiqués, prêtes à les fusiller!

      1+
    • j’ai pas entendu que la charia faisait la loi dans certains quartiers. les habitants ne sortent plus le soir. source cousins…. quoique partout un peu pareil marseille, avignon ……..ECT

      2+
      • Grenoble c’est spécial… Les quartiers en périphérie sont tous aux mains de la racaille qui descend régulièrement dans le centre faire ses courses en attaquant les passants et pillant les magasins. La police regarde sans intervenir sur ordres de la mairie.

        7+
  2. Que crèvent les électeurs qui n’ont pas encore compris, on ne peut rien pour ces nuisibles imbéciles. On laissera la police Castagneuse se démerder avec la racaille des quartiers. L’affaire du transfo EDF à Clichy-sous-Bois (2005) Zyed et Bouna, n’en a pas fini de finir, trainant des policiers qui n’en pouvaient rien devant les tribunaux. Les deux jeunes avaient escaladé la clôture du transfo pour échapper à la poursuite policière, clôture hautement signalée dangereuse par des plaques « danger de mort » avec « tête de mort ». La persécution judiciaire de deux policiers durera jusqu’en 2016 (relaxe définitive) onze ans de galère pour les deux flics qui ‘avaient fait que leur boulot sans violence. Mais ce sera le déclencheur des émeutes de 2005 et les millions de dégâts. Peu ou pas d’arrestation des casseurs des cités, pas de blessés graves ou mutilés parmi eux, mais de nombreux policiers (et pompiers!) blessés même par armes à feu. Depuis, il y a eu la Manif Pour Tous et les violences policières scandaleuses contre des familles, papy femme et enfants, et puis les tirs volontaires sur des manifestants pacifiques en gilet jaune provoquant des infirmités définitives d’une gravité encore jamais vue. CRS ou gendarmes en folie? BAC en meutes de voyous! Qui a donné les ordres, qui les a exécutés en violation du droit? il faudra bien que les coupables en répondent. Et bien sûr, aucun supplétif du gouvernement, Antifa ou black-Bloc n’a été blessé ou arrêté. Quand la police perd le soutien populaire tout est à craindre. L’avenir le dira.

    11+
  3. y avait un sketch « ne me parle pas de grenoble » de Fernand Raynaud….
    ben on a pas envie d en parler justement un maire gauchiasse vert avec les conséquences irrémédiables.c est comme roubaix ou marseille et tant encore…
    la france est depuis une 50e d années saccagée y reste pus rien.
    et c est pas fini ,avec ce qui s passe en algerie!!!

    6+
  4. A partir du moment où ce sont ces ordures de bobos français qui morflent,les patriotes doivent se réjouir,car c’est à cause de ces salopes que nous sommes dans la merde !

    21+
  5. Avatar Du manche de pioche 👨🏾‍🦲⛏ ... au manche de Piolle ! 💚👨🏽‍🦱👳🏾‍♂️🤴🏿 dit :

    – Politique en faveur de l’accueil des migrants….
    – Suppression des caméras de vidéosurveillance…

    Tout fut fait à Grenoble pour que le crouillat se sentit comme une boulette dans le tajine…

    https://www.bfmtv.com/societe/a-grenoble-maire-vert-se-debarasse-cameras-videosurveillance-595581.html
    https://www.placegrenet.fr/2016/06/27/plateforme-migrants-de-ville-de-grenoble-a-lheure-bilan/95413

    Ce maire -de la pire espèce( EELV – pensait sans doute que le vert de l’islam était soluble dans le vert de son parti, comme toute cette clique gauchiste qui n’a eu de politique que de se constituer un électorat négroïde, en lieu et place des français, gaulois réfractaires…
    Ce gauchiste d’Eric Piolle, incapable de gérer sa ville sans la démagogie nègrophile qui caractérise ses coreligionnaires de gauche… n’a que ce qu’il mérite :
    une population à problème… ingérable… 👨🏽‍🦱👨🏾‍🦲🧕🏾👦🏾👳🏾‍♂️🤴🏿
    😋

    Sans compter ce double discours qui caractérise tous les mafieux « de gauche » de Macron à Cahuzac, qui rackettent sans vergogne les français… et mettent personnellement illico leur blé à l’ombre…
    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2014/07/07/25001-20140707ARTFIG00272-paradis-fiscaux-le-maire-de-grenoble-au-coeur-d-un-scandale.php

    «Je ne vais pas communiquer au nom d’une entreprise dont je ne possède que 0,5 % des parts. Si j’en suis actionnaire, c’est parce que ma femme y travaille. Mais qu’est-ce que vous voulez que je vous dise: c’est comme si on m’attaquait parce que j’ai mangé une fois au McDo »
    E. Piolle

    Si un de ses nègres électeurs lui plante un coup de couteau dans le dos… les jurés de l’Isère prononceront-ils l’acquittement ?… en prétextant qu’il n’en a pas mis cinquante…que c’est… comme si on l’attaquait, pauvre sidi méprisé, parce qu’il mangeait une fois du porc…

    Calmons le jeu…et si on jouait à la pétanque ?….
    https://youtu.be/U1sIlNFMQBI

    🇫🇷Louis Ferdinand

    18+

    Image

  6. Grinouble , 2° tour Prisidémentièl : risoultâ : microun 45.922 voix , 82,67 % ; « ce qui reste de la France » : 9.627 voix 17,33 % .
    De rien gentlemen .

    10+
    • Comme quoi les écolos on peut être raison. La pollution atmosphérique une spécialité grenobloise est très dangereuse pour la santé. Ça attaque le cerveau et fait voter n’importe quoi

      3+
  7. @A tous

    Grenoble, la ville de la jalousie maladive, de la haine anti-classe moyenne et des gros impôts pour la punir un max.

    Dans les années 1960, cette ville était présentée à la fois comme un laboratoire et comme un exemple, car avec l’argent confisqué à ceux qui le gagnaient, le maire Dudebout  »faisait beaucoup et était plébiscité pour ses  »réalisations », mais depuis, les fleurs se sont fanées, et aujourd’hui, on voit la vérité toute nue….et ce n’est pas beau à voir ! il faut avoir la foi chevillée au corps pour se plaire dans un tel environnement de haine sociale absolue continuelle ! cette haine allait, comme je l’ai déjà expliqué, jusqu’à pourrir la tranquillité des quartiers encore préservés, par des démolitions de murs d’enceinte, des élargissements de voies, des constructions de  »grands ensembles », etc.

    Laboratoire, oui,…..du socialisme ! les grenoblois ont donc vécu bien avant nous ce que nous vivons depuis 1981 !

    On va avoir droit au grand cirque des larmoiements suite à ces deux petits cons qui se sont viandés. A Grenoble, ils seront capables de leur faire des funérailles nationales locales !

    13+
    • N’oublions pas non plus l’ère CARIGNON, crapule « gaulliste », ayant réussi l’exploit d’être le seul ministre à être envoyé en prison après avoir copieusement pioché dans les caisses de la ville. Ca ne l’empêche d’ailleurs pas d’être à nouveau candidat 🙂 🙂

      10+
      • Alors là je suis obligé de mettre mon grain de sel! J’étais responsable adjoint du SAC à l’époque dans l’Isère et à ce titre nous organisions la sécurité de Carignon… et faisions ses commissions les plus délicates… Les sacoches pleines de Pascal (les billets de 500 francs), je m’en souviens… Nous allions les chercher chez certains industriels que je ne citerai pas, et les ramenions direct à Carignon. Un jour il me dit texto « [mon prénom] voici pour vos gars ». Et il pioche dans le sac, compte des billets et me file 15000 francs. Une belle somme à l’époque! Je lui dis « Je ne vais pas refuser, les gars seront contents mais je ne voudrais pas que ça crée des problèmes ». Et lui de me dire « Dans ce sac la moitié est pour les affaires spéciales et le reste c’est pour moi et les amis ».
        Les amis ont été contents!
        R.P

        7+
    • @Dernier Mohican
      Pour ma part, le laboratoire du socialisme en France ne se limite pas à Grenoble dans les années soixante, mais à tout le Nord pas de Calais. Facile en plus, pas ou peu de gens cultivés, du brut de décoffrage facilement malléable à souhait. On connaît la suite quand vint…1981.

      5+
      • Dans le NPDC, la tradi socialiste a pris racine à cause des mines de charbon. Le représentant le plus typique de cette sorte de socialisme bas de QI a été Pierre Mauroy, alias  »Gros Quinquin ».

        A Grenoble, les racines sont plus complexes et plus  »chic », donc bien plus venimeuses : en majeure partie, elles ont prospéré sur le sentiment antifrançais. Une certaine noblesse savoyarde n’a jamais digéré la cession à Napoléon III de la Savoie en même temps que Nice. Tous ces petits roquets parfumés se verraient bien en princes indépendants d’un Lichtenstein français qui ferait la paire avec l’autre. Même aujourd’hui, il suffit de passer quelques jours chez un ami grenoblois et de se plonger dans la vie courante de tout le monde pour palper partout et en toute occasion la haine viscérale envers la France. Dans le NPDC, il n’y a pas de sentiment antifrançais : plutôt une lutte de classe mollassonne, qui ne va jamais jusqu’à l’irréparable, ni même jusqu’à la méchanceté foncière, mais subsiste quoiqu’il arrive, tenace comme une phtiriase incurable qui se garde bien de tuer son hôte.

        0
  8. Voilà ce qui arrive quand des bougnoules abrutis par le cannabis veulent jouer aux caïds de jeux vidéo, ils oublient que la vie se joue dans le réel et qu’on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs … alors que deux ou trois claquent de temps en temps relève juste du dommage collatéral, pas la peine de
    jouer les moukères hystériques à la moindre contrariété !

    14+
  9. Faisons péter le champagne: deux ratons de merde en moins sur terre !
    Quant à Grenoble elle devenue depuis de nombreuses années -à l’instar de la banlieue lyonnaise- un vivoir de ratons.
    Pour sûr, plusieurs camions de CRS seront déployés juste pour rassurer les bobos, car nous savons pertinemment que les poulets n’ont pas les couilles de foncer dans le tas pour massacrer ces baiseurs de chèvres et enculeurs de chameaux. Ils préfèrent allègrement rosser et gazer du manifestant.
    Pour ce qui est des 144 verges (ben oui, la plupart des momos étant des fiottes) il n’y auront pas droit vu qu’ils sont morts connement et non pas en martyrs. Ca en fera plus à sucer Pour Micron et Castagnette.

    18+
    • Satan compensera les vierges avec 144 gays puisqu’ils sont crevés connement.
      Reste a savoir si sont ces 2 cons qui enc…ront les gays ou si ce sont les gays qui enc…ront les 2 connards.
      Seul satan le sait car les voix de satan sont impénétrables.

      3+
  10. Les flics sont moins prompts à se servir des flash ball et des grenades que sur les gilets jaunes. Bizarre… Vous avez dit bizarre ?

    25+
  11. Leon on est bien dac ,,cette nuit j ai encore mouille pyjama et plus ,,,comme « pas de partit »,jeandrok ,des blogueurs j ai les poumons attaques ,,,Donc ,,contre le mal ,,,aider la fievre ,encourager les virus pour declencher le rejet ,les anticorps ,,et au passage apprendre aux fdp ce que peut devennir l avennir ,et la,, pas de solidarite avec eux ,des complices ,milices de criminels meritent la mort .

    3+
  12. j »me marre , de voir Grenoble en émoi. Que ça leur arrive plus souvent peut être qu’ils commenceront à se sortir la tête du sable , et commencerons à comprendre qu’on est en guerre.

    15+

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.