Discussion ouverte sur les prophéties, qui prévoient toutes des fleuves de sang en Europe.

3+

54 Commentaires

  1. croire, ne pas croire, tout dépends de nos attentes, de nos désirs et surtout de l’éducation que l’on a eu ou pas. cela peut etre un moteur

    1+
  2. mais bien sûr qu’il va y avoir des fleuves de sang, ce qui me console à moitié c’est que les fous d’allapoubelle seront massacrés aussi tellement la rage est profonde et gagne du terrain chaque jour.. hormis la prophétie de Marthe Robin, une autre prophétie indique qu’il ne restera en France que 37 millions de gens vivants…. une façon comme une autre de sauver la planète, on peut le voir comme un « grand soir » mais pas version coco le prolo mélenchono stalinien….vous me direz , vu mon grand âge, je serai très bien accueilli au cimetière… en espérant que cette gigantesque St Barthélémy épargne nos enfants blancs et chrétiens, les autres perso rien à cirer…. en plus, une petite épidémie de choléra vu qu’il ne restera plus rien pour soigner qui que ce soit, plus le tyhus, la lèpre, la variole qui va revenir, le sida, etc etc.. apocalypse now en Europe, moi suis prêt. J’ai même affuté mon katana.

    1+
    • 37 millions, c’est pour les optimistes, certaines parlent de 17 millions en sortie de crise.

      Baba vanga parle d’une crise terrible en 2023, en 2025, l’europe sera dépeuplée.

      1+
    • @ Adjudant Tifrisse « De paris, il n’en sortira pas 100. Enlevez encore douze, vous aurez le nombre exact. » Ce sont les seuls chiffres que j’ai lus. « L’année du chaos, la récolte sera exceptionnelle, mais il n’y aura pas grand monde pour en profiter ».
      Marie-Julie Jahenny est fiable dans ses prophéties. C’est la chronologie qui est difficile à interpréter. Sauf grosse erreur de ma part, elle ne parle pas de la mort du poteau de boue, macron, mais de la mort d’un personnage important en France.
      Si vous ou d’autres personnes avez une idée de la suite des évènements d’après les prophéties, n’hésitez pas à les exprimer. Je ne dois pas être le seul à me perdre en conjectures.

      1+
      • C’est normal d’être perdu avec les prophéties , il y a toujours un coté limpide , et un coté obscur pour toutes les prophéties , y compris celles de la Bible , c’est clair que pour le Seigneur !
        Y a juste une partie du voile de levée pour nous autres …
        On aura l’intégralité de la connaissance de l’autre côté nous aussi ….
        Là on ne voit que les ombres dans la caverne ….
        En ce qui concerne une chronologie pour ceux qui en ont marre de voir ce qu’ils voient et qui voudraient savoir enfin quand on va s’en sortir , je me permets de vous conseiller la lecture de Claude d’Elendil  » Chaos 2017_2033  »
        Voilà ça vaut ce que ça vaut , mais c’est une synthèse honnête , pour ceux qui voudraient tant retrouver la france d’avant , ça donne un peu d’espoir !!!
        Faut pas trop s’attarder aux prophéties non plus parce que les positives se réalisent toujours et que les négatives sont conditionnelles à notre comportement …
        Et puis comme le disent les épitres , la foi passera , les prophéties passeront , les paroles en langues passeront , le don de science passera seule la charité ne passera pas …
        Faisons du bien tant qu’on est là et surtout à nos frères chrétiens et blancs qui en prennent plein la gueule , pour le reste advienne que pourra !
        Prions !
        Amitiés povbete.

        1+
  3. Elles nous promettent un bel avenir, les prophéties. Du gratiné et du pas volé, compte tenu des comportements malsains et de plus en plus malveillants qui se trouvent partout.
    MJ Jahenny dit qu’ils ne restera presque pas de survivants. D’où sort le chiffre de 37 millions, svp ? Je suis curieux de lire tout ce qui concerne les prophéties, qui m’angoissent et me rassurent à la fois.

    3+
  4. 1)-Cette première prophétie a été confiée au Père Yannick Bonnet qui, en avril 1973, est allé voir Marthe Robin pour lui demander son avis sur la dégradation sociale et morale de la France (source : bulletin des EDM n°101) : Ce n’est rien à côté de ce qui va arriver. Vous n’imaginez pas jusqu’où l’on descendra ! Mais le renouveau sera extraordinaire, comme une balle qui rebondit ! Non, cela rebondira beaucoup plus vite et beaucoup plus haut qu’une balle !

    2)-Cette seconde prophétie a été confiée au Père Finet, le co-fondateur des Foyers de Charité, en 1936 (source : bulletin des EDM n°75) : La France tombera très bas, plus bas que les autres nations, à cause de son orgueil et des mauvais chefs qu’elle se sera choisie. Elle aura le nez dans la poussière. Il n’y aura plus rien. Mais dans sa détresse, elle se souviendra de Dieu. Alors elle criera vers lui, et c’est la Sainte Vierge qui viendra la sauver. La France retrouvera alors sa vocation de Fille aînée de l’Eglise, elle sera le lieu de la plus grande effusion de l’Esprit Saint, et elle enverra à nouveau des missionnaires dans le monde entier.

    2+
  5. Homme de prière, profondément spirituel, le père Seraphin voyait « au-delà des apparences ». Il est à ce titre (et à d’autres) à rapprocher de son contemporain français, le prêtre catholique Jean-Marie Vianney.
    Outre de nombreuses paroles « personnelles » qu’il prodigua à ses innombrables visiteurs, on rapporte qu’il annonça des temps de trouble survenant après une grande joie (« En plein été, on chantera Pâques », mais « cette joie sera de courte durée », « La vie sera courte, alors, les anges auront à peine le temps de ramasser les âmes… ») que l’on a identifié, après coup, avec la Révolution russe survenant quelques années après la canonisation de St-Seraphim, suivie du coup d’état bolchévik puis de la grande terreur et du stalinisme.

    Il aurait fait aussi des prophéties sur l’avenir de la France, qui, »pour son amour pour la Mère de Dieu, la sainte Notre Dame, sera donnée aux 17 millions de Français, avec sa capitale dans la ville de Reims, pendant que Paris sera tout détruit.

    3+
    • Bonjour. Exact Anonyme, St Jean Marie Vianney est bien le St patron des prêtres et des exorcistes. J’ai lu également les prophéties de Nostradamus. Elles sont glaçantes et effectivement nous promettent des évènements bien plus durs que ceux annoncés. Je crois en la France mère de l’église et ne comprends pas pourquoi les gouvernements acceptent de mélanger les religions. Tout est une question de gros sous malheureusement. J’ai deux volets de prédictions à vous faire parvenir mais je ne sais pas comment faire. LEON, expliquez moi. Merci

      1+
  6. Apocalypse 11.18
    (Je vais venir détruire ceux qui détruisent la terre …)
    Tout à fait adapté à notre époque : 6 eme continent , OGM , extinction des espèces animales , surpêche , déforestation , fukushima , chernobyl etc etc etc …..

    18 Les nations se sont irritées ; et ta colère est venue, et le temps est venu de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre.

    4+
  7. http://www.JesusMarie.com
    Texte du secret de La Salette
    écrit et daté par Mélanie à Castellamare, le 21 novembre 1878
    Nihil obstat et Imprimatur Datum Lycii ex Curia Episcopi, die 15 nov. 1879.
    Carmelus Archus Cosma. Vicarius Generalis.

    Les secrets

    Chacun des deux enfants à reçu un secret personnel.

    * Maximin a livré le sien au pape en 1851. Il a été révélé en 2000, bien que connu approximativement avant.
    * Mélanie a livré un résumé du sien au pape en 1851, révélé en 2000. Elle ne pouvait découvrir le sien qu’après 1858. Elle l’a fait formellement en 1879.

    Le secret de Maximin (1851)
    Le 3 Juillet 1851, Maximin écrit son secret à l’évêché de Grenoble. Sa première copie étant tâchée, elle est brûlée et Maximin réécrit proprement une seconde copie. Monseigneur Bruillard contrôle la lisibilité avant que Maximin ne scelle le secret. L’enveloppe cachetée est transmise au pape Pie IX.

    D’après le Père Corteville, les enfants font beaucoup de fautes de français, les versions données ci-dessous sont francisées pour en faciliter la lecture.

    Le 19 septembre 1846, nous avons vu une belle Dame. Nous n’avons jamais dit que cette dame fut la Sainte Vierge mais nous avons toujours dit que c’était une belle Dame.

    Je ne sais pas si c’est la Sainte Vierge ou une autre personne. Moi, je crois aujourd’hui que c’est la sainte Vierge.

    Voila ce que cette Dame m’a dit:
    01 Si mon peuple continue, ce que je vais vous dire arrivera plus tôt , s’il change un peu, ce sera un peu plus tard.
    02 La France a corrompu l’univers, un jour elle sera punie.
    03 La foi s’éteindra dans la France: trois parties de la France ne pratiqueront plus de religion, ou presque plus, l’autre la pratiquera sans bien la pratiquer.
    04 Puis, après [cela], les nations se convertiront, la foi se rallumera partout.
    05 Une grande contrée dans le nord de l’Europe, aujourd’hui protestante, se convertira: par l’appui de cette contrée toutes les autres contrées du monde se convertiront.
    06 Avant que tout cela arrive, de grands troubles arriveront, dans l’Eglise, et partout.
    07 Puis, après [cela], notre Saint-Père le pape sera persecuté.
    08 Son successeur sera un pontife que personne [n’] attend.
    09 Puis après [cela], une grande paix arrivera, mais elle ne durera pas longtemps. Un monstre viendra la troubler.
    10 Tout ce que je vous dis là arrivera dans l’autre siècle, [au] plus tard aux deux millle ans. »

    Maximin Giraud

    (Elle [m’] a dit de le dire quelque temps avant).

    Mon très Saint Père, votre sainte bénédiction à une de vos brebis,

    Grenoble, le 3 juillet 1851.

    Le secret de Mélanie (1851)
    Mélanie
    Mélanie
    Le 3 Juillet 1851, Mélanie écrit son secret au couvent des sœurs de la Providence à Corenc. Elle l’a scellé et l’enveloppe a été portée à l’évêché. Le jour suivant, elle dit qu’elle s’était mal exprimée au sujet des tragédies de Paris et Marseille: « elles semblent simultanées alors qu’elles sont successives ». Canon Rousselot lui a fait réécrire le secret, le 6 Juillet, Monseigneur Bruillard lit le document avant de le sceller. C’est le texte reproduit ci-dessous.

    J.M.J.

    secret que m’a donné la Sainte Vierge sur la Montagne de la Salette le 19 septembre 1846

    Secr[e]t
    01 Mélanie, je vais vous dire quelque chose que vous ne direz à personne:
    02 Le temps de la colère de Dieu est arrivé!
    03 Si, lorsque vous aurez dit aux peuples ce que je vous ai dit tout à l’heure, et ce que je vous dirai de dire encore, si, après cela, ils ne se convertissent pas, (si on ne fait pas pénitence, et si on ne cesse de travailler le dimanche, et si on continue de blasphémer le Saint Nom de Dieu), en un mot, si la face de la terre ne change pas, Dieu va se venger contre le peuple ingrat et esclave du démon.
    04 Mon Fils va faire éclater sa puissance!
    05 Paris, cette ville souillée de toutes sortes de crimes, périra infailliblement.
    06 Marseille sera détruite en peu de temps.
    07 Lorsque ces choses arriveront, le désordre sera complet sur la terre.
    08 Le monde s’abandonnera à ses passions impies.
    09 Le pape sera persécuté de toutes parts: on lui tirera dessus, on voudra le mettre à mort, mais on ne lui pourra rien, le Vicaire de Dieu triomphera encore cette fois[-là].
    10 Les prêtres et les religieuses, et les vrais serviteurs de mon Fils seront persécutés, et plusieurs mourront pour la foi de Jésus-Christ.
    11 Une famine règnera en même temps.
    12 Après que toutes ces choses seront arrivées, beaucoup de personnes reconnaîtront la main de Dieu sur elles, se convertiront, et feront pénitence de leur péchés.
    13 Un grand roi montera sur le trône, et règnera pendant quelques années.
    14 La religion refleurira et s’étendra par toute la terre et la fertilité sera grande, le monde content de ne manquer de rien recommencera ses désordres, abandonnera Dieu, et se livrera à ses passions criminelles.
    15 [Parmi] les ministres de Dieu, et les Epouses de Jésus-Christ, il y en a qui se livreront au désordre, et c’est ce qu’il y aura de [plus] terrible.
    16 Enfin, un enfer règnera sur la terre. Ce sera alors que l’Antéchrist naîtra d’une religieuse: mais malheur à elle! Beaucoup de personnes croiront à lui, parce qu’il se dira venu du ciel, malheur à ceux qui le croiront!
    17 Le temps n’est pas éloigné, il ne se passera pas deux fois 50 ans.
    18 Mon enfant, vous ne direz pas ce que je viens de vous dire. (Vous ne le direz à personne, vous ne direz pas si vous devez le dire un jour, vous ne direz pas ce que cela regarde), enfin vous ne direz plus rien jusqu’à ce que je vous dise de le dire!

    Je prie Notre Saint Père le Pape de me donner sa sainte bénédiction.

    Mélanie Mathieu, bergère de La Salette

    Grenoble 6 juillet 1851

    J.M.J.+

    Notes

    4. ? La grande nouvelle des bergers de La Salette, Michel Corteville, Téqui, 2001
    Les mystères de la Salette révélés, Michel Corteville & René Laurentin, Fayard, 2002.

    source : http://www.christ-roi.net/index.php/La_Salette#Les_secrets

    Article d’Yves Chiron – Quotidien Présent – 6 décembre 2008.
    Le 2 octobre 1999, les « secrets » révélés par la Vierge Marie aux deux bergers de La Salette, le
    19 septembre 1846, ont été découverts, dans les archives de l’ex-Saint-Office, par l’abbé Michel
    Corteville. Les textes, rédigés par les deux voyants, Mélanie Calvat et Maximin Giraud, avaient été
    remis au pape Pie IX le 18 juillet 1851. Ils étaient considérés comme perdus.

    Ces textes ont fait l’objet d’une thèse de doctorat en théologie qui a été soutenue par l’abbé
    Corteville en 2000 à l’Angelicum, l’université pontificale des Dominicains. Cette thèse a commencé
    à être publiée, dans son texte intégral, en 2001. Elle a été reprise, sous une forme plus accessible à
    un large public, dans un ouvrage publié par l’abbé Corteville et l’inévitable René Laurentin,
    Découverte du secret de La Salette (Fayard, 2002).

    Cette découverte, inespérée, de 1999 est un événement considérable pour l’historiographie de La
    Salette. Les versions du secret révélé à Mélanie, qui avaient été publiées précédemment, notamment
    celle publiée en 1879, avec l’imprimatur de Mgr Zola, évêque de Lecce, s’en trouvent en partie
    confirmées et en partie rectifiées sur certains points importants.

    Cette découverte est-elle aussi un événement considérable pour l’Eglise d’aujourd’hui, un
    événement qui vient à son heure pour aider et éclairer les fidèles d’aujourd’hui ?

    On remarquera d’abord que cette découverte du texte original de La Salette n’a pas cassé les
    vieux réflexes des uns et des autres. En 1991, le P. Stern, considéré comme un des principaux
    spécialistes de La Salette, estimait, dans sa volumineuse trilogie sur le sujet, que le texte publié en
    1879 était une extrapolation, autant dire un tissu d’affabulations pieuses. Selon lui, « les secrets
    entendus par Maximin et Mélanie le 19 septembre 1846 concernent les voyants eux-mêmes ».

    Cette affirmation, pour le moins imprudente, date d’avant la découverte de 1999. Pourtant, en
    2006 encore, le chapelain du sanctuaire Notre-Dame de La Salette, a publié un livre sur l’apparition
    de 1846 (Maurice Tochon, La Salette, Editions de Paris) où il ignore le texte authentique publié ou
    feint de l’ignorer. Il se contente de traiter par le mépris des « documents, présentés comme ”les
    secrets de La Salette” [qui] ne font guère que recopier des documents du même genre qui circulent
    depuis la restauration religieuse et politique. »

    Inversement, nombre de ceux qui prennent au sérieux le « secret de La Salette » persistent à se
    référer, et à publier, le texte édité en 1879, alors qu’il n’est pas le texte authentique du secret révélé
    en 1846 et remis au Pape en 1851.

    « Rome perdra la foi » ?

    « Rome perdra la foi… elle deviendra le siège de l’antéchrist… Il y aura une éclipse de l’Eglise » :
    ces paroles que la Sainte Vierge aurait dites à Mélanie en 1846 sont reprises aujourd’hui, par
    certains, comme une prophétie décrivant la situation actuelle de l’Eglise, la crise qu’elle traverse et
    qui est loin d’être terminée.

    Pourtant, aucune des paroles citées ci-dessus ne se trouve dans le texte authentique du secret
    révélé à Mélanie ; elles figurent dans le texte édité en 1879.

    Dans le texte authentique du secret révélé à Mélanie, il y a des avertissements terribles et des
    prophéties. Certaines se sont réalisées : « Le pape sera persécuté de toutes parts : on lui tirera
    dessus, on voudra le mettre à mort, mais on ne lui pourra rien, le vicaire de Dieu triomphera encore
    cette fois » ; ou encore quand il est question des persécutions qui s’abattront sur le clergé et sa
    cohorte de martyres. D’autres prophéties ne se sont pas réalisées ou pas encore : « Paris […] périra
    infailliblement. Marseille sera détruite en peu de temps » ou « Un grand roi montera sur le trône, et
    régnera pendant quelques années ».

    Le fidèle n’est pas tenu d’accorder foi à la littéralité de tels textes qui ne sont pas un complément
    à la Révélation de l’Evangile. Il serait téméraire, en revanche, d’en nier l’authenticité.

    Les prophéties de La Salette, comme toutes les prophéties, sont conditionnelles (« s’ils ne se
    convertissent pas […] si la face de la terre ne change pas »). Saint Thomas, dans la Somme contre
    les Gentils (l. III, ch. 154), rappelle que la prophétie d’Isaïe sur la mort d’Ezéchias et celle de Jonas
    sur la destruction de Ninive ne se sont pas réalisées, « selon l’opération de Dieu qui libère et qui
    guérit ».

    Yves Chiron

    sur Mélanie
    sur Maximin
    Texte du secret de La Salette

    http://www.JesusMarie.com

    3+
  8. « Par le Rosaire, on peut tout obtenir  » Ste Thérèse de Lisieux

    Par le jeûne et le rosaire …..
    C’est ainsi que la bataille de Lépante a été remportée ….
    Le pape Grégoire XIII ayant appelé toute la chrétienté à l’époque à prier le Rosaire pour la victoire ….
    Donc réveillons nous … et tous à nos chapelets !

    5+
    • Merci de nous rappeler de reprendre en mains notre chapelet et nos prières. Il est vrai que nos soucis nous en éloignent parfois, l’ère du verseau n’est pas seulement l’ère des technologies nouvelles, c’est synonyme de guerre et de sang malheureusement.

      2+
  9. Pie V pardon pour la bataille de Lépante …….
    Mais Grégoire XIII a ajouté qu’on pouvait TOUT obtenir par le rosaire ….
    Même discours chez Ste Thérèse d’Avila et ste Thérèse de Lisieux ….

    2+
  10. En tant que Chrétien je crois en Dieu mais pas en son église, le comportement de ce faux pape François me donne raison
    Comme ça risque d’être trop long je vais mettre des liens à la fin
    La vierge Marie a prédit en 1917 à Fatima qu’il y aurait 7 papes et 8 roi, que le huitième serait le dernier, c’est en 1929 que les accords de Latran sont signés faisant du Vatican un état et des papes des rois, ce pape François est le huitième et sera donc le dernier, son comportement était prévu par les prédictions qui disaient que la maison de Dieu serait habitée par le Démon, ce pape est donc possédé du Démon qui peut dire le contraire ?, ensuite le Vatican sera détruit mais je ne sais pas si c’est de son vivant ou à sa mort, par le feu tombé du ciel, je pense plutôt qu’il sera détruit par les mahométans, les prédictions ont souvent tendance à parler du feu du ciel quand elles prévoient une catastrophe
    Ensuite il y a les prédictions nous concernant, il faut savoir qu’elles ne sont pas des fatalités, mais nous préviennent de ce qui va arriver si nous n’en tenons pas compte, et bien sûr nous n’en tenons pas compte
    Alors voilà ce que disent la plupart d’entre elles :
    La France fille ainée de l’église perdra la foi, les politiques corrompus mèneront leur peuple au désastre
    Paris sera détruit, cette ville devenue un Sodome où ne règne plus aucune morale, la perversité y règnera, le Démon en fera sa priorité, le sang coulera dans les rues, des prédictions parlent d’un peuple venu d’ailleurs qui sèmera la terreur, il est à noter que certaines prédictions remontent aux années 1800 et même avant
    Une d’entre elles est plus précise, elle dit que les gens auront 3 jours pour s’échapper lorsque les premières émeutes commenceront, ensuite les gens s’entretueront pour fuir, mais il sera trop tard les routes seront alors totalement bouchées, les Parisiens vous voilà prévenus, ensuite d’autres villes suivront, on devine lesquelles Marseille, Lyon etc
    https://letempledespropheties.wordpress.com/2017/05/12/en-marche-vers-lanarchie/
    https://letempledespropheties.wordpress.com/tag/paris/
    https://effondrements.wordpress.com/2013/02/14/le-dernier-renoncement-de-pierre-avant-lanti-pape/comment-page-1/
    Ce lien n’est pas une prophétie, vous comprendrez en le regardant
    http://www.syti.net/Agents.html
    Derrière cette organisation se cache le démon
    http://www.syti.net/Organisations.html
    Il y en a d’autres, mais dans un premier temps c’est suffisant

    2+
    • Non les prédictions ne sont pas une fatalité comme vous dites , d’ailleurs la doctrine de l’église est très claire sur ce point , les prophéties positives se réalisent toujours , c’est inconditionnel , les prophéties négatives quant à elle sont conditionnelles , si les hommes ne se convertissent pas , il se passera ceci ou cela .
      Dieu est éternel , il est l’alpha et l’oméga de toute chose , il connait le passé , le présent , le futur et il nous avertit comme Jésus avait prophétisé sur la chute du temple qui n’a jamais été reconstruit ! ( il a aussi prédit l’évangélisation de toutes les nations et même l’apostasie actuelle …. prélude de son retour proche d’ailleurs  » avant doit venir l’apostasie  » …)

      C’est en effet comme lorsqu’on dit à un gosse , si t’es pas sage t’auras une baffe !
      Si il est sage , il l’aura pas …
      Mais sommes nous sages ?
      Ecoute t -on le Seigneur ?
      On se donne quantité d’idoles , les artistes , les sportifs ,les scientifiques etc …., le culte de l’homme a remplacé le culte de Dieu …
      Le grand absent de nos sociétés c’est le Christ bien mal – aimé ……..
      Espérons que les gens se réveillent ….
      Quant à ce pape …..
      Perso il me fait vraiment regretter Benoit XVI et Jean- Paul II ….

      1+
    • Lorsque le Pape parle de théologie, il ne remet rien en cause en revanche ses déclarations concernant les migrants sont préoccupantes.

      3+
    • Je visionne, je lis, j’angoisse…
      Merci pour ces liens, il y a plusieurs visionnaires dont je n’avai jamais entendu parler.

      2+
  11. Ces prophéties sont des manifestations de la superstition enracinée dans nos pauvres têtes par ces religions levantines qui n’ont rien à voir avec nos racines aryennes. ces superstitions empêchent de réfléchir, en ce sens elles sont infantiles.

    L’idée qu’on peut prévoir l’avenir global est en effet puérile. Sa seule utilité a été d’assurer la fortune de Schwartzenegger, qui a exploité intelligemment les plus grossiers des paradoxes sans issue auxquelles elle conduit.

    Une approche rationnelle de la question est possible et ne donne, comme la plus belle fille du monde, que ce qu’elle peut donner.

    La voici : notre vie consciente est une force mystérieuse dont on n’a pas percé le secret jusqu’ici mais dont on peut analyser les effets.

    POURQUOI C’EST MYSTERIEUX

    Imaginons un robot parfait qui imite la nature, forme humaine avec tout, tout,tout : les mêmes organes, le même sang, les mêmes cerveaux, tout identique mais fabriqué artificiellement dans des usines du futur. On met le tout à la température de 37 degrés Celsius, et…..il ne se passe rien, bien sûr ! car devant ce robot parfait, nous serons incapables de lui donner la VIE. Il n’y a aucune raison pour que cette machine matériellement parfaite se mette en marche toute seule. Nous n’aurons donné à ce robot humain que sa partie matérielle. La partie spirituelle qui entre dans notre constitution, qui nous donne conscience et mémoire, sera forcément absente car de nos jours, on n’est pas plus avance que les homo sapiens des grottes préhistoriques concernant cette partie spirituelle qui insuffle à cette matière organisée le déclic qui enclenche la vie consciente.

    Quelle est la caractéristique principale de la Vie, qui ne nous apparaît clairement que dans ses formes les plus évoluées, comme l’espèce humaine ? c’est que la Vie évoluée est une sorte de lutte perdue d’avance contre la flèche du temps, mais lutte quand même, donc résistance. Toute la matière étudiée par nos physiciens, du plus humble au plus génial, est soumise à la flèche du temps : elle est par nature corruptible, ne peut pas être éternelle. Un atome d’hydrogène émet des rayonnements, au bout d’un temps plus ou moins long, sûrement très long —-mais cette longueur n’a aucune importance, l’essentiel est que la durée soit FINIE——, l’atome s’est transformé intégralement en rayonnement. Le objets matériels macroscopiques, étoiles, galaxies, semblent engendrer de nouveaux atomes à partir d’un état de la matière ultra-comprimé, qui serrent les particules élémentaires les unes contre les autres pour former une sorte de magma initial d’une concentration inouïe, d’où vont sortir de nouveaux atome d’hydrogène qui vont remplacer les anciens.

    Finalement le monde matériel est en perpétuel devenir, c’est un univers fondamentalement, structurellement instable, où rien n’est permanent, où toute loi physique est provisoire, n’est jamais le même à deux instants différents, ne passera jamais deux fois par la même série de transformations parce qu’entre deux de ces transformations, du temps s’est écoulé qui a fait changer les conditions de l’expérience. Or, le vivant ECHAPPE A CE TERRILBE CARCAN DU TEMPS QUI S’ECOULE, qui donc détruit tout continuellement. On ne devrait pas pouvoir penser, pourtant on pense et on a le sentiment très fort d’être le même objet pensant du début à la fin d’une pensée, grâce à cette autre faculté incompréhensible qu’est la mémoire humaine. Comment la mémoire humaine est-elle possible alors que nos corps changent à chaque seconde ? Si je réfléchis à une idée, ma réflexion se fait dans le temps, je ne peux pas penser en une durée nulle, mais même si le temps pendant lequel je pense est très court, tout a changé y compris dans mon corps pendant cette durée (par exemple, notre cerveau, qui perd et renouvelle cinq ou six neurones par seconde, n’est pas physiquement le même à la fin de ma pensée qu’au début, et pourtant la conscience d’être toujours moi et le souvenir du thème de ma pensée n’ont pas varié. La conclusion, c’est que la Vie apparaît comme la seule manifestation dans le monde matériel d’une RESISTANCE A L’ECOULEMENT DU TEMPS, i.e. une résistance à l’entropie du monde matériel.

    De fait, nous maîtrisons des mini-portions d’avenir et de passé (Russell a fait remarquer que les problèmes de fond posés par l’avenir et le passé sont à 90 % identiques). Concevoir un projet et le réaliser, c’est réussir à obtenir d’une petite portion d’avenir qu’elle apparaisse, le moment venu, comme je l’avais souhaité en concevant mon projet. Si mon projet était de tendre mon bras pour cueillir une pomme, je l’ai conçu bien avant de la cueillir et j’ai fait le pari qu’en tendant mon bras, la pomme serait encore là et que le pourrais la cueillir. Bien sûr, il n’y a pas eu de certitude de cette réussite, mais seulement une PROBABILITE de réussir. Quand nous limitons nos souhaits d’avenir au très probable, nous réussissons très souvent et ces réussites nombreuses fortement majoritaires nous permettent de survivre matériellement. Symétriquement, on maîtrise des portions de passé avec de fortes probabilités.
    Donc la caractéristique de notre vie permet de prévoir à de fortes probabilités que des portions limitées d’avenir seront comme nous le souhaitons, quand on borne ses ambitions à ce qui peut se réaliser par des projets raisonnables, c’est- à-dire à notre portée.
    En réfléchissant un peu plus profondément, on découvre que l’idée de prévoir l’avenir dans des manifestations globales, dépassant de très loin nos constitutions physiques et ne se produisant qu’après des durées dépassant notre durée de vie, est affectée d’une probabilité ridiculement faible et que si nous y faisons confiance sans avoir pu concevoir de projet rationnel, cette probabilité sera si faible que quelque nombreux que nous soyions, jamais ces probabilités infimes ne nous permettront de réussir, donc de survivre matériellement.

    Réfléchir à ces questions oblige à rejeter l’idée que nous serions des êtres uniquement formés de matière. Il semble exister un monde différent du nôtre (le nôtre = celui des atomes, des étoiles et des galaxies) qui soit INTEMPOREL donc insensible à l’écoulement du temps.

    Observons ceci : la validité d’un raisonnement mathématique exact ne dépend pas de la durée qu’il a fallu pour conduire à son terme : la vérité mathématique est donc intemporelle, inaltérable; elle n’est donc ps de ce monde. En effet, dans le morne matériel, il n’existe aucune droite parfaite,aucun cercle parfait, aucune cubique cuspide parfaite, aucun icosaèdre régulier parfait. Les Mathématiques traitent EXCLUSIVEMENT d’objets qui n’existent pas matériellement et ne pourront jamais exister matériellement. Et pourtant les Mathématiques sont essentielles à notre survie en, ce bas-monde !

    Tout cela rappelle le monde des idées de Platon, tout en le précisant, grâce surtout à Bertrand Russell. La vie apparaît alors comme une tentative désespérée de ce monde des idées de s’insinuer dans notre univers matériel de la temporalité. Et cette intrusion du spirituel dans le matériel est difficile, douloureuse, jamais définitive. Ce qui reste hors de notre entendement, c’est : pourquoi,le spirituel cherche-t-il obstinément à s’introduire dans le monde matériel ?

    La Vie a dû inventer la procréation pour déjouer la mort, car les efforts contraires à l’entropie universelle demandés à nos corps pour résister à la flèche du temps ne sauraient être éternels. Il arrive toujours un moment où la machine des corps vivants est archi-usée et meurt, restituant à l’univers matériel les matériaux qu’elle lui avait empruntés pour s’introduire dans ce monde matériel ; mais le plus extraordinaire n’est pas là et n’a été clairement dit ni par Platon ni par Russell : la procréation transmet aussi la mémoire, qui je le rappelle échappe à toute compréhension humaine, même si on en connaît les mécanismes matériels. Le matériel ne suffit pas à comprendre l’immatériel, i.e. notre partie spirituelle plus ou moins développée suivant les individus. Cette mémoire héritée permet aux humains de ne pas partir de zéro à chaque naissance, idée que les communistes, dans leur folie lyssenkiste, refusent sottement, aussi sottement que d’autres refusaient d(admettre que la Terre n’est pas plate.

    Le déchiffrage de l’ADN n’est rien à côté de ce qui reste à accomplir pour déchiffrer les messages neuronaux transmis par la procréation. A la limite, on pourra, dans un avenir lointain, restituer le film de la vie d’un ou quelques ascendants dans le stock neuronal de tout individu. Ces tranches de vie antérieure seront d’ayant plus ténues que l’ascendant est lointain.

    Le seul philosophe qui a eu l’intuition de la transmission de la mémoire humaine par la procréation est Jung. Les esprits forts traitent Jung très injustement et se conduisent avec lui comme Staline quand il promouvait Lyssenko, faisant ainsi prendre un siècle de ratard à l’URSS en neurologie biologique et en génétique.

    Je termine sur une note optimiste : si les hommes surmontent leur folie actuelle, on saura tôt ou tard déchiffrer de belles tranches de passé dans nos gènes, ce qui bouleversera nos existences peut-être encore plus que les développements de la Physique atomique. Car cette connaissance certaine du passé sera une révolution inouïe, qui multipliera par un immense facteur le champ de la connaissance PRECISE du passé. Ces connaissances non encore concevables nous aideront alors à étendre le champ de notre connaissance PRECISE de l’avenir. Des prémisses de ces progrès pointent déjà ici et là, par exemple, on est aujourd’hui capable de prévoir, pour certaines maladies, si on les contractera et si oui, quand on les contractera….la lecture de l’ADN se comportant alors, pour certains événements, comme une sorte de calendrier de ce qui va nous arriver organiquement dans notre existence Le rêve cocasse de Fernandel dans  »François Premier », avec son dictionnaire tant convoité des religieux de la Cour du Roi, pourrait alors devenir réalité !

    2+
    • Je vois, avec bonheur, que vous n’avez pas changé sur ce point, le religieux et les prophéties vous insupporte.

      Pour ma part, j’y vois la clairvoyance d’esprit capable de discerner un futur possible à partir des évènements présents. Sade avait prévu la déliquescence des moeurs actuels en poussant la logique républicaine jusqu’à son comble. Il a été enfermé pour cela ayant choqué ses contemporains pourtant ses écrits datant des années 1790 décrivent admirablement notre décadence actuelle. Sade n’est pas un mystique mais fut terriblement clairvoyant.

      4+
      • Sade était tellement noyé dans le vice et l’impureté qu’il ne pouvait être que possédé (par un/des démons, des esprits impurs). Sa clairvoyance vient du démon, comme celle des cartomanciennes, formellement interdites par la Bible, ainsi que les guérisseurs, magnétiseurs etc…

        3+
        • La mystique de Sade est la jouissance absolue tout comme les francs maçons. C’est pour cela qu’il a si admirablement percé leurs desseins pour la France, alors que eux mêmes n’en étaient même pas conscients quand il a écrit son oeuvre.

          0
      • Bon Sade, en 1964, par curiosité, j’ai lu de bout en bout son gros livre  »Justine ou l’Ingénue Libertine » (800 pages serrées), franchement c’est dégueulasse, ignoble, insoutenable, crade, dégradant. Il a bien mérité d’être enfermé à Charenton. Ne me parlez pas de ce dingo complètement dégénéré. Si vous ne l’avez pas encore lu en entier, faites-le et on en reparlera. Avec les malades du sexe de notre temps présent, on en a déjà bien assez, ça va ! Si on croyait que l’horreur a des limites, Sade les a franchies jusqu’à la folie, absolument aucun intérêt ! on perd son temps à moins d’être soi-même désaxé grave bon pour l’asile.

        1+
        • C’est un précurseur des temps présents qui sont dégueulasses, ignobles, insoutenables, crades et dégradant. Si Sade revenait, il serait immédiatement nommé ministre de la culture.

          2+
          • @Mannek11/NOV/2018 À 19 H 15 MIN

            Je crois même qu’il serait nommé mnistre de la santé publique ! au point où on en est………

            0
        • Y a Apollinaire… et ses Amours d’un hospodar… au moins égal à Sade sinon pire…
          « Sade c’est sacré, c’est le divin marquis. Apollinaire c’est le bouffon génie, et il fait là une bouffonnerie. Sade écrit son essence, sa raison d’être, son entité quand Apollinaire voulait faire un truc rigolo à l’époque. Le génie d’écriture est plus chez Apollinaire que chez Sade. Mais Sade a un message à porter, qu’il veut porter de façon aussi sacrée et dogmatique que ce qu’il dénonce en face : le dogme chrétien, ecclésiastique. Alors que pour Apollinaire, la vie doit être une grande bouffonnerie parsemée d’orgies. Le problème de l’obscurantisme ne préoccupe pas Apollinaire. »
          Alexandre Dupouy

          1+

          Image

          • Je n’aime ni l’un ni l’autre.
            Sade est une ordure à forme humaine. Du satanisme pur, avec une prédilection pour l’abjection, las déjection putride, le pus, les miasmes de charogne avancée. L’enfer sur Terre. La preuve certaine que l’enfer existe. Les Cathares niaient le mal et l’enfer. C’est parce qu’ils n’avaient jamais lu Sade, qui n’était pas encore né.

            Apollinaire, je ne crains pas de choquer les âmes sensible et je me moque éperdument de ceux qui me trouveront excessif, prétentieux, con, borné, tout ce que vous voudrez ça m’est bien égal, mais bon, JE NE L’AIME PAS. Je me fous comme du tiers et du quart de sa trépanation qui lui vaudrait l’indulgence publique mais bon, marre de marre à la fin.

            Marre de ces admirations béates devant ces parvenus pour qui toutes les excuses sont bonnes.

            Qui égalera  »La servante au grand coeur  » de Baudelaiire ? un de plus beaux textes de la littérature mondiale, où les sentiments les plus simples, les plus vrais, les plus purs, les plus authentiquement humains, s’élèvent au niveau de la Divinité ……ou sa  »Vie antérieure ? »

            Qui égalera jamais les  »Fêtes galantes » de Verlaine ? ou ses  »Ariettes oubliées » ? son  »Art poétique », sa  »Bonne chanson » ? ou son  »Kaléidoscope », écrit depuis son lit d’hôpital, qui lui valut une célébrité mondiale à quelques mois de sa misérable mort ?

            Qui rivalisera avec notre grand La Fontaine ? qui, à lui seul, vaut cent fois plus qu’un reportage moderne sur la vie rurale de son temps ? avec une intelligence souveraine…..

            Qui décrira comme Hérédia la ruée vers l’or de Cipango ?

            Assez, assez des cuistreries et des faussaires !

            0
            • Pour La Fontaine…le libertin… devenu moraliste…
              Tradition grivoise française oblige …on chante le vin, la dive (pas la diversité !)… et surtout l’amour sans vergogne…joyeusement…
              Bacchus est un ami…chez nous …
              Cadeau aux lecteurs du Billet de Léon…avant que les suppôts de la république de plus en plus islamique n’interdise la grivoiserie…
              http://micheloud.com/FXM/Lafontaine/index.htm

              Verlaine…de la musique avant toute chose…tu connais son Art poétique…et de l’érotisme pour lecteurs avertis…
              https://eleonorecotton.wordpress.com/2012/06/06/verlaine-poemes-erotiques-pour-lecteurs-avertis/

              Je suis plus admiratif…encore… de l’immense Clément Marot et…du beau tétin…qui marie comme personne l’érotisme et le coquin…

              Tetin refaict, plus blanc qu’un oeuf,
              Tetin de satin blanc tout neuf,
              Tetin qui fait honte à la rose,
              Tetin plus beau que nulle chose ;
              Tetin dur, non pas Tetin, voyre,
              Mais petite boule d’Ivoire,
              Au milieu duquel est assise
              Une fraize ou une cerise,
              Que nul ne voit, ne touche aussi,
              Mais je gaige qu’il est ainsi.
              Tetin donc au petit bout rouge
              Tetin qui jamais ne se bouge,
              Soit pour venir, soit pour aller,
              Soit pour courir, soit pour baller.
              Tetin gauche, tetin mignon,
              Tousjours loing de son compaignon,
              Tetin qui porte temoignaige
              Du demourant du personnage.
              Quand on te voit il vient à mainctz
              Une envie dedans les mains
              De te taster, de te tenir ;
              Mais il se faut bien contenir
              D’en approcher, bon gré ma vie,
              Car il viendroit une aultre envie.
              O tetin ni grand ni petit,
              Tetin meur, tetin d’appetit,
              Tetin qui nuict et jour criez
              Mariez moy tost, mariez !
              Tetin qui t’enfles, et repoulses
              Ton gorgerin de deux bons poulses,
              A bon droict heureux on dira
              Celluy qui de laict t’emplira,
              Faisant d’un tetin de pucelle
              Tetin de femme entiere et belle.

              Cette bille de Macron pourra sortir à qui veut l’entendre qu’il n’y a pas de culture française…pour la flinguer…tous les jours…un peu plus…crouillat-porteur-de-valises-FLN par-ci…bamboula-dealer par-là….repentance-des-cochons-de français à qui mieux mieux…
              Quand je vois son revolver à eau…je sors les mots : « notre culture »…
              La première des résistances…la terre à ne pas lâcher, c’est NOTRE culture…le combat de tous est de la faire vivre…de la rendre immortelle…chacun à sa manière…qu’elle demeure…ici ou là…
              La France est… et restera éternelle.

              0

              Image

              • Bien sûr Louis Ferdinand….mais laissez-moi vous dire ma pensée : si La Fontaine n’avait écrit que ses Contes, et si Verlaine n’avait écrit que ses poèmes pédérastiques, on n’en parlerait pas plus que de Brantôme, je cite celui-là au hasard, connaissant aussi quelques autres de la même farine (je vomis tellement Alfred de Musset que je ne dirai pas un mot de plus sur lui, un pauvre mec pire que Sade, qui fait honte à sa particule).

                Voyez-vous, Ferdinand, tous les esprits supérieurs qui se sont laissé aller à écrire ce genre de choses se sont heurtés au même écueil : la chair est triste si le coeur ne bat pas à l’unisson. Brassens, soit dit en passant très supérieur à Villon, l’a parfaitement compris et a dit tout ce qu’il fallait dire là-dessus dans sa chanson trop peu connue :

                 » S’il n’entend le coeur qui bat
                Le corps non plus ne chante pas (….)  »

                Parmi les beaux esprits, je citerai aussi Alain Delon, ce qui, de ma part, ne laissera pas d’en étonner plus d’un.

                Au temps de sa plus grande gloire (celui du tournage du  »Guépard »,avec l’inoubliable valse entre Delon-Tancrède et sa princière partenaire Claudia Cardinale), Delon avait été interviewé par un journaleux quelconque dont bien sûr j’ai oublié le nom. Ce tâcheron n’était pas à la hauteur. Il a donc commis la faute de goût et de savoir-vivre consistant à poser à Delon des questions intimes. Mais Delon ne mordait pas à genre d’interrogatoire. L’autre gougnafier insista :

                 »Mais vous devez savoir, on a parlé de partouzes, vous-mêmes goûtez-vous cette sorte de plaisirs ? vous savez, les gens sont méchants, ils jasent…qu’en pensez-vous, des partouzes ? »

                Et là, Delon répondit, glacial :

                 » Oh vous savez, de quelque côté que l’on se tourne, on les a toujours derrière soi, alors je vais vous dire : la seule vraie partouze, Monsieur, c’est à deux, dans l’intimité la plus totale, sans paroles et sans tambours ni trompettes ! »…..

                Delon, par cette réponse cinglante, ne pouvait mieux faire comprendre ce que dit Brassens dans sa chanson. Et tous ceux qui ont réfléchi à la question sont bien d’accord avec Brassens : l’érotisme seul, c’est une maison d’illusions infantile, qui côtoie de trop près la misère de la condition humaine.

                Et tant qu’on est dans le cinéma, comment ne pas citer Gabin dans son unique chanson, où il tourne en dérision les jeunes  »qui savent tout » :

                 »
                (……)
                Maintenant, le bonheur je ne sais plus….
                Mais j’sais que si quelqu’un vous aime,
                Il fait très beau
                J’peux pas mieux dire, il fait très beau

                (…..)

                Soixante coups vont sonner à l’horloge,
                Et maintenant, je sais
                Je sais qu’on n’sait jamais
                Mais ça, j’le sais  »

                François Mitterrand lui-même s’était exprimé à ce sujet, laissons-lui cette qualité, il était réellement cultivé, lui, ce qui le sauve dans le triste bilan qu’il nous a laissé…et il était intelligent, reconnaissons-le. Il avait écrit quelques mots à ce sujet, parus dans le Figaro Magazine. Je cite de mémoire, donc pas mot à mot, mais je garantis le sens :

                 »Si le bonheur était dans ces étalements de chairs impudiques et ces débordements passagers, ça se saurait, franchement, je ne vois pas là-dedans enfin élucidé le secret du bonheur (…..)  ».

                Verlaine était torturé par le remords de ses faiblesses, auxquelles il se laissait aller mais auxquelles il ne pouvait pas résister quand il craquait. C’est pourquoi son érotisme est triste, et c’est pourquoi aucun de ses poèmes érotiques n’atteint à la Beauté et à la souveraine esthétique de son incomparable  »petite musique ». Chaque fois que, dessaoulé, il revient vers son épouse, il lui dédie de très beaux poèmes comme lui seul savait en écrire

                (cf son poème où il pousse ‘la petite porte qui chancelle » pour passer d’abord  »par le petit jardin »…quelle détresse n’est pas la sienne, de n’être pas capable de vivre durablement ce bonheur paisible…)

                Et son poème, au fond de sa prison, quand il regrette amèrement, dans  »Parallèlement », ses égarements pédérastiques :

                 »Le ciel est, par-dessus les toits, si bleu, si calme (….)  »

                Baudelaire est sans doute le poète qui a le plus réfléchi à cette dualité qui déchire l’être humain, la lutte de l’Esprit et du Coeur contre la Matière. Ce que son premier éditeur n’avait pas compris, mais le second, qui accepta  »’Les Fleurs du Mal », lui, avait tout compris.

                Là ou Verlaine se laisse ballotter d’un côté et de l’autre au hasard, sans résistance, comme un loubard raté qui considère l’arrivée des gendarmes plutôt comme une délivrance :

                 »
                (….)
                Et je m’en vais
                Au vent mauvais
                Qui m’emporte
                De çà, de là
                Pareil à la
                Feuille morte  »

                Baudelaire, lui, ne concède jamais la moindre miette au Démon : au plus noir de ses pauvres nuits avec ses pauvres partenaires qui ne font que partager leur misère avec lui dans les plus infâmes couches, il reste effrayant de lucidité, et jamais il n’enjolive ces instants.

                Quand Baudelaire se laisse aller, c’est au bonheur qu’il nous invite, et jamais au plaisir pour lui-même. Et ce bonheur, pour lui, est inséparable d’un véritable amour complet, où l’âme commande tout et retrouve toute sa place.
                Cf son poème  »Le Balcon », dont le seul défaut est d’être top connu, ou encore, son  »Invitation au voyage » :

                ‘Mon enfant, ma soeur
                Songe à la douceur
                D’aller là-bas vivre ensemble
                Au pays qui te ressemble (….)  »

                Vous noterez  »vivre ensemble », donc VIVRE. Alors que dans les poèmes crus où il dépeint la débauche, ce n’est pas à la vie qu’il pense, c’est toujours, toujours, à la mort. C’est d’ailleurs pour cette raison que je déteste Apollinaire, et non, comme des esprits superficiels pourraient croire, par  »pruderie » ! Apollinaire n’analyse rien, il se laisse aller sans réfléchir à rien, il n’est jamais sublime ni dans le rêve éthéré ni dans l’orgie lourde, il est comme ces jeunes qui baffrent n’importe quoi sans prendre leur plaisir,  »comme au buffet d’une gare à un trop court arrêt avant que le train reparte » (Céline).

                Pour revenir à La Fontaine, j’ai lu ses  »Contes » quand j’avais quinze ans, et parole d’honneur, qu’est-ce que j’ai été déçu ! on m’avait fait connaître Brantôme peu avant ; franchement j’ai trouvé ça mièvre et plus affecté que Brantôme, je n’y ai trouvé aucun intérêt. Seuls des potaches lourdauds attardés peuvent ressentir le frisson de l’encanaillement en lisant ça !

                C’est bien autre chose, quand on lit sous la plume de Baudelaire :

                 » Une nuit que j’étais près d’une affreuse juive
                Comme auprès d’un cadavre un cadavre étendu (…..)  »

                En guise de conclusion sur ce sujet de l’érotisme en littérature , je citerai un joli mot québécois, fort savoureux par son vieux français :

                GRAND DISEUX, PETIT FAISEUX

                qui fait écho à notre bon vieux proverbe :

                POUR VIVRE HEUREUX, VIVONS CACHE

                0
    •  » Il arrive toujours un moment où la machine des corps vivants est archi-usée et meurt, restituant à l’univers matériel les matériaux qu’elle lui avait empruntés pour s’introduire dans ce monde matériel  »
      Philosophie atomiste que Démocrite et les épicuriens avaient déjà postulée…

      L’originalité de Démocrite, était d’avoir posé la meilleure théorie de son époque…
      Ainsi, pour la première fois, Démocrite, pensa que ce qui n’existe pas, existe…
      Le vide existe donc autant que la matière. Le vide est donc un infini d’étendue et est totalement pénétrable, c’est le vide absolu. Les atomes sont de la même manière, en opposition, un infini de substances, totalement impénétrables, c’est le plein absolu…
      Démocrite conçoit ainsi les atomes : ce sont des substances solides et uniformes, incréées et éternelles, eux-mêmes incapables de changement, mais qui dans leurs combinaisons et leurs dissolutions variées dans le vide, formaient tout notre monde réel. Démocrite voit les atomes d’une même substances comme étant toutes semblables, mais qu’entre substances, ils différaient par la forme, l’arrangement et la position…
      C’est ainsi que Démocrite en arrive à l’affirmation de l’existence du vide et à une conception de l’atome lui-même.

      L’atonie de la foi levantine… ou la faillite de la pensée positive…
      Tel est le mystère de la foi …

      9+

      Image

      • @Louis Ferdinand11/NOV/2018 À 19 H 44 MIN

        Aucun atome n’est éternel. Rien n’est éternel dans l’univers connaissable par les humains.

        Si vous pensez le contraire, démontrez-le SVP.

        0
  12. vous melangez un peu tout ulysse bien que tout a fait exact. on ne peut agiter la physique quantique, comme la physique fondamentale. ni d’ailleurs avec la biologie du comportement de l’etre pensant…… c’est extremement complexe, et c’est la qu’on devient fous. surtout avec la physique quantique bien sur. quant a l’émotionnel , pleine conscience donc, tous règnes que ce soit minéral, animal vegetal, pensent, et agissent, mais ne croit pas au père noel, ou a toutes ces aneries de propheties, parceque leur seul but, survivre. quant a bibi, je sais que DIEU EXISTE parceque l’on me l’a dit. et cela vaut pour le reste

    1+
  13. Là non, je suis en désaccord avec Pov Bête, les guérisseurs, magnétiseurs et médiums ne sont pas sataniques. là, tu insultes les élus, les dons qui sont donnés peuvent être repris. Les dons proviennent de DIEU. Maintenant, les cartomanciennes
    n’ont pas de dons réels. Elles apprennent par coeur la valeur des cartes. Font de la soi disant voyance par téléphone, en fait c’est la nouvelle prostitution moderne.

    1+
  14. Prophétie aussi de Jean-Paul II :

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.
    Aller au contenu

    [Léon: On va arrêter la, si vous n’êtes pas capable de poster un LIEN au lieu de 140 lignes de texte, il y a un problème! De plus les commentaires ne sont pas faits pour recopier des textes écrits par d’autres mais pour écrire SES commentaires]

    0
    • Erreur de manipulation de ma part …. rectifiée un peu plus bas ….

      Mes commentaires sur ses prophéties ?
      Que dire ?
      Pour les commenter , il faut déjà les connaitre ….
      Raison pour laquelle je les recopie ici …
      Elles tiennent la route selon moi !
      La raison dit qu’on est mal barrés , que l’occident est en train de sombrer et les révélations privées ma foi , disent la même chose ….
      Elles disent toutes en effet que si on rectifie pas le tir , nous allons vers des jours très sombres à courte échéance ….
      C’est tout ce que je peux dire …
      Il n’y a pas de conflit entre la foi et la raison sur ce point …
      Prions !

      Il y a aussi Apocalypse XX qui parle du camp des saints dont Jean Raspail a fait un livre bien connu .
      Il prédit qu’un feu dévorera les musulmans .
      Vous savez que la Bible a un sens littéral et un sens symbolique .
      Le sens symbolique , ça peut être le feu de l’amour divin embrasera les musulmans ( il y a effectivement beaucoup de conversions au christianisme chez les musulmans … mais pas en Europe …) et le sens littéral ceux qui ne se convertiront pas seront stoppés net , et leur progression s’arrêtera , victoire pour l’occident » chrétien » donc .
      Vous parliez de fleuves de sang , je ne sais pas , mais la simple raison humaine dit qu’on va vers le choc des civilisations et il est déjà bien commencé non ? …
      Voilà pour la pierre que je peux apporter à l’édifice de la discussion .
      Après chacun se fait son avis en connaissance de cause …. ou pas ….

      1+
  15. Levez les yeux vers le ciel, regardez en bas vers la terre. Les cieux se dissiperont comme la fumée, la terre s’usera comme un vêtement…

    Isaie 51 .6

    La terre s’usera comme un vêtement ….
    Encore une prophétie d’actualité ….

    Terre usée à cause de la la surconsommation , de la surpopulation , de la pollution de l’eau , de l’air de , la terre , chemtrail etc etc etc ….

    1+
  16. Et l’iniquité allant croissant l’amour du plus grand nombre se refroidira ….

    Matthieu 24 .12

    Encore une prophétie pour aujourd’hui …
    Pas étonnant après ça que le Ciel nous prédise des châtiments exemplaires …
    Faudrait que les multimilliardaires ( et les autres … ) se convertissent …. dans leur intérêt ………. :

    Selon Oxfam, 62 personnes possèdent désormais autant que la moitié la plus pauvre de la population mondiale. Elles étaient encore « 388 il y a cinq ans », selon l’ONG britannique, dont la méthode de calcul reste cependant contestée.

    1+
  17. Père Lamy XIX ème siècle :

    La paix sera rendue au monde, mais je ne verrai pas cela, et il se passera d’autres choses, dont je ne verrai pas personnellement la fin. Quand la paix aura été rétablie dans le monde, que de choses seront changées ! La grosse industrie, c’est la guerre. La fabrication des avions, l’exploitation des mines, le travail du fer, tout cela diminuera. Il n’y aura plus de ces grandes usines où la moralité dégénère et disparaît. Les ouvriers seront bien obligés de se rejeter sur la terre. Le travail de la terre reprendra une grande extension. La terre redeviendra très chère. Quand la paix sera rendue au monde, l’industrie se ramènera à des proportions moindres et y restera. Tout s’amoindrira. Ils vont devant l’inévitable ; ils y arriveront tout de même. Ici, la terre a perdu beaucoup de sa valeur et il n’y a plus de bras pour la culture. Nous avions une jolie vigne : ma sœur a voulu absolument vendre sa part pour s’en débarrasser. Elle l’a vendue 100 francs ! Treize ares pour 100 francs ! Aux Archots, j’ai eu l’exemple de 12 ares vendus pour 13 francs ; une autre fois, 13 ares vendus 35 francs. Quand la paix sera rendue au monde, les terres acquerront plus de valeur qu’elles n’ont. Que les vieux ouvriers s’entêtent à mourir dans les villes, cela arrivera. »

    « Dieu voulait purifier la foi de son peuple en lui faisant faire un long séjour dans le désert. Les Israélites sont restés toute une génération dans les sables. J’ai souvent médité sur cette rude épreuve. De même, quand Dieu rendra la paix au monde, il faudra le réévangéliser, et cela sera l’œuvre de toute une génération. »

    « Il y aura un grand effort à donner pour la conversion des hommes après la paix rendue à la terre. Il y aura bien des difficultés. Saint Paul n’en a-t-il pas rencontré ? L’état d’âme des premiers chrétiens reviendra, d’ailleurs, mais il y aura alors si peu d’hommes sur terre ! Et il y aura à nouveau une floraison magnifique des ordres et des congrégations. »
    ……….

    1+
  18. Prophétie de Jean-Paul II :

    « J’avais posé mon regard sur lui croyant qu’il avait besoin de quelque chose. » Il s’aperçut que je le regardai, ses mains tremblaient, c’était le début de la maladie de Parkinson.

    Il me dit : “Cher Mauro, c’est la vieillesse.” Je lui répondis immédiatement : “Mais non Sainteté, vous êtes jeune.” Et c’est alors que Wojtyla changea de ton et de voix et me dit :

    « Rappelle-le à ceux que tu rencontreras dans l’Église du troisième millénaire: « Je vois l’Église du troisième millénaire affligée d’une plaie mortelle, qui, comparée à celles de ce millénaire (le communisme et le nazisme) sera plus profonde, plus douloureuse: elle se nomme « islamisme ». Ils envahiront l’Europe. J’ai vu les hordes surgir de l’Orient à l’Occident, du Maroc à la Libye, de différents pays orientaux à l’Égypte. »

    « Ils envahiront l’Europe et cette dernière sera semblable à une cave, remplie de reliques, de vieux souvenirs de famille et de toiles d’araignées. Vous l’Église du troisième millénaire devrez endiguer l’invasion. Mais non par les armes, car les armes ne suffiront pas, mais avec votre foi, vécue dans son intégrité. »

    Cette vision prophétique du Pape Jean Paul II remonte à mars 1993. Il y a 24 ans, le cadre social et la présence islamique en Europe étaient très différents.

    Ce n’est peut-être pas un hasard si dans « Ecclesia in Europa » l’exhortation apostolique de 2003, aujourd’hui oubliée, Jean Paul II affirma clairement qu’une relation avec l’islam devait être « correcte », menée avec « prudence » avec des idées claires sur ses « possibilités et ses limites », consciente du « décalage important entre la culture européenne, qui a de profondes racines chrétiennes et la pensée musulmane. »

    1+
  19. Franchement, je ne mords pas, mais alors pas du tout, à cette  »prophétie »’ de Jean-Paul II. Je lui dois le respect comme à tout humain, ni plus ni moins, et je ne vois pas pourquoi je devrais faire une exception pour lui en mordant à sa présumée vision.

    L’Islam est évidemment un anachronisme et une doctrine totalitaire absurde, stupide, nocive et mortifère. Une fois cette vérité bien assimilée, il n’y a pas besoin de visions hallucinatoires pour en déduire la façon dont il faut procéder pour s’en préserver. Si Jean-Paul II avait proposé d’autres recettes que s’agenouiller et prier, il nous aurait sans doute préservé de ce malheur bien plus efficacement, vu sa notoriété.
    La fin du commentaire me fait très mauvaise impression : c’est quoi, cette  »prudence » nécessaire ? pourquoi donc  »prudence » et pourquoi pas nous ? il faudrait prendre des gants avec l’Islam et pas avec les blancs européens ? ben ça alors ! IL ne s’est pas foulé, le JP II : il a mis au point une nième variante de  »tendez l’autre joue », c’est bien un chrétien !

    Si n’importe quel humain lambda, sachant écrire correctement mais entièrement inconnu du grand public, avait dit exactement les paroles rapportées ci-dessus par Anonyme, il aurait fait sourire, au mieux. Et parce que c’est JPII qui l’a dit, il faudrait faire semblent et se prosterner tout tremblotant ?

    0
    • La réponse de Jean-Paul II est très diplomatique, comme se doit de l’être un religieux, a fortiori le pape.
      Une fois de plus, vous ne comprenez rien puisqu’il s’agit de religion.
      Jean-Paul II exhorte tous ses interlocuteurs et ses lecteurs à la plus grande prudence dans les relations avec les musulmans, c’est à dire à la courtoisie et à la distance qu’il faut prendre grand soin de garder aver eux.
      Donc, de ne pas leur ouvrir les frontières et de les fréquenter de loin.
      Pas plus compliqué que ça.

      1+
  20. J’ai passé ma vie à ne pas y croire. Je viens de changer d’avis. Après m’être penché sur les prophètes contemporains ou assimilés les plus sérieux, il s’en dégage tout de même des faits troublants. Donc, s’il n’y a pas de quoi sauter au plafond, ne jetons quand même pas la pierre.
    Raslebol

    2+
  21. J’ai longuement hésité avant que de poster mon écrit, déjà ancien, et revisité pour cette occasion, qui rejoint ce sujet car il y a tellement à dire, à commenter que je pourrais très vite devenir verbeux et donc indigeste car plutôt engagé sur cette voie!
    Et je souhaite ne pas l’être, indigeste ni verbeux…
    Faisant partie de ceux qui croient en certaines prophéties, je n’en ferai pas une liste, me contentant d’aborder le sujet du « hasard », tel que ressenti différemment par les uns ou les autres. Une chance sur deux de voir se réaliser une prophétie, donc autant de chance (probabilités) qu’elle ne se réalise pas. Bonimenteur ou véritable voyageur de l’espace-temps, tel que j’aime le définir? Hasard ou prédictibilité avérée?

    Partons du principe de l’existence de Dieu:
    A.Einstein avait coutume de dire: » Le hasard, c’est quand Dieu joue aux dés. »
    ou:
    «Je refuse de croire en un Dieu qui joue aux dés avec le monde», ou bien «Dieu est subtil, mais il n’est pas malveillant»…Ce qui pourrait se traduire ainsi: le hasard n’existe pas tel que nous le définissons généralement.
    (sources: ma mémoire)

    Qu’est le hasard?
    Ce terme revêt autant de définitions qu’il existe de perceptions différentes. Prenons, pour l’exemple la définition suivante:
    « Cause, jugée objectivement non nécessaire et imprévisible, d’événements qui peuvent cependant être subjectivement ressentis comme intentionnels. » (source cnrtl.fr)
    Donc, opposition entre la pensée rationnelle et la pensée subjective. Entre ces deux formes existe un vide non défini, un tracé qui n’est ni courbe ni droit.

    Nous vivons dans un monde qui, jusqu’à il n’ y a pas très longtemps, pouvait être qualifié de déterministe; jusqu’à l’avènement de la physique quantique (d’où la mécanique quantique)
    La physique classique nous enseigne que tout est déterminé à l’avance, que ce qui fut vrai dans les temps ancien demeure. Elle remonte, par le jeu d’équations complexes au passé et décrit le futur, avec souvent beaucoup de justesse; souvent ne signifiant jamais « toujours »!
    Alors où se situe « la réalité »?
    Nulle part mon bon monsieur, nulle part car le déterminisme est en pleine contradiction avec le quantique, qu’ignorants établis nous ne pouvons que qualifier de hasard…Seuls un ignorant prétentieux peut se croire capable d’en expliciter le fonctionnement, je ne m’y aventurerai donc pas!

    Le hasard est-il donc quantique?

    La pensée est-elle donc à la fois une onde et un corpuscule dont on ne peut situer l’emplacement si on observe l’onde? Et réciproquement?
    Y-a-il ou y-a-t-il eut des hommes et des femmes capables, même ignorants ou ignorantes de leurs capacités, de faire voyager leurs perceptions dans l’espace-temps, de le contracter, au point de percevoir le futur? De contracter l’espace-temps, le tracé se courbant pour ne plus faire qu’un point?
    C’est ce que je crois, ayant eu moi-même des visions détaillées, non recherchées, qui se sont réalisées et dont je ne tire aucune gloire, précisons-le.

    Partons du principe de la non existence de Dieu:
    La nature obéit aux lois mathématiques, Edouardo Fibonacci en a fait la démonstration éclatante! (voir http://images.math.cnrs.fr/Mysteres-arithmetiques-de-la-suite-de-Fibonacci.html). Donc, obéissant à des règles intelligibles à la raison logique.
    Alors, puisque raison logique il y a, cela signifierait donc qu’une pensée créatrice serait à l’origine de toute création? C’est ce dont je suis personnellement convaincu!
    Croire en cela procure une émotion mystique qui transcende toute création humaine, depuis la plus belle des musiques qui parle à l’âme jusqu’aux plus merveilleux principes mathématiques, en passant par tout ce que la belle intelligence chez l’homme peut susciter!
    Un champ ne saurait être cultivé sans une bonne semence, la charrue qui le laboure n’étant qu’un outil grossier auquel nous attribuons un pouvoir que seul détient la bonne semence. Nous ne voyons que l’apparent, versés que nous sommes dans un matérialisme qui nous emprisonne.

    Einstein, dans un de ses courriers écrivait ceci:
    « La source principale des conflits actuels entre la religion et la science se trouve dans le concept d’un Dieu personnel. ». Et il avait, ô combien raison!
    Nous savons aujourd’hui que la science n’explique pas tout et encore moins l’infiniment petit!
    Elle ne ne peut affirmer l’existence de Dieu ni ne peut l’infirmer; elle est impuissante devant l’infiniment petit: le quantique! Ce même quantique qui, sans son existence ne pourrait voir se créer les mutations biologiques depuis les primales bactéries jusqu’à l’avènement de l’être humain!
     » L’impossibilité où je suis de prouver que Dieu n’est pas me découvre son existence. » (Jean de La Bruyère)
    A quoi, on peut objectivement répondre:
     » Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve. » (Euclide -450 à – 380)

    En ce qui me concerne, oui, je crois en Dieu, cette Force quantique d’une inimaginable intelligence, créatrice d’un monde ordonné mais je réfute totalement ce faux Dieu inventé par l’ homme pour asservir son prochain et qui l’utilise pour massacrer l’autre, le chrétien (par exemple).
    Je ne résiste pas au plaisir de vous écrire ce magnifique début de l’évangile selon Saint Jean:
    « Au commencement était le Verbe et le Verbe était Dieu et Dieu était Verbe. Ceci existait dès le principe en Dieu. Toutes choses, par Lui ont été faites et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans Lui… »
    Saint-Jean nous parlait-il déjà du quantique qu’il percevait comme Dieu?

    Ma conclusion:
    A mes yeux, le quantique tient en Dieu et Dieu tient en le quantique.
    Bien que croyant mais absolument anti-religions, je prie souvent et lorsque mes prières sont entendues, j’aime croire que je le dois à l’énergie quantique.
    Nous sommes des créatures quantiques, nous avons donc le pouvoir naturel de laisser notre âme voyager dans les contractions de l’espace-temps et de voir le futur, donc de « prédire » ce qui arrivera.
    Voire le futur ne se résume pas à une grossière vision, juste à un voyage de l’esprit à travers l’espace-temps.

    1+
  22. Mea culpa!
    Ayant tronquée la partie de l’évangile, lors du copier-coller, selon Saint-Jean, je la retranscris ici:
    «  »Au commencement était le Verbe et le Verbe était Dieu et Dieu était Verbe. Ceci existait dès le principe en Dieu. Toutes choses, par Lui ont été faites et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans Lui! En Lui était la Vie et la Vie était la lumière des hommes et la lumière luit dans les ténèbres et les ténèbres ne point comprise… »

    1+

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.