Message à la police française

Un Lecteur nous écrit:

« Je ne sais pas comment j’ai pu penser aussi longtemps que les policiers, gendarmes et crs étaient nos alliés. Je ne sais pas combien de fois je les ai défendus façe aux propos gauchistes et anarchistes type crs=ss, combien de fois j’ai vanté la noblesse de leur tâche, la puissance de leur engagement et leur ténacité.

Je les ai toujours soutenus, souvent à mes dépens d’ailleurs, évoluant dans un milieu très gauchisé.

Pourquoi? Sûrement parce que je les voyait encore comme des frères de combat façe à la racaille musulmane. Il subissaient un feu nourri en provenance de ces populations problématiques, se faisaient régulièrement humilier y compris par leur hiérarchie, donc ils avaient forcément le même constat et qu’au fond, en cas de grabuge, on pourrait compter sur eux. Sur leur discernement, sur leur conscience de l’intérieur d’un système corrompu.

J’en connais, dans ma famille, même: Je compatissais avec toutes leurs difficultés, et était même prêt à comprendre, dans une certaine mesure, que parfois ils étaient obligés de se battre contre des choses qu’en fait ils auraient voulu défendre, parce qu’il faut bien bouffer. J’aurai pu, il y a quelques mois encore, accepter quelques coups de tonfa mal placés.

Et bien normalement oui, mais finalement non.

Si j’ai encore du respect pour certains corps constitués j’ai maintenant une véritable haine du crs zèlé qui fracasse son frère de misère aveuglément, parce qu’on lui ordonne.

La violence que j’ai vue se déployer sur les gilets jaunes est incroyable, insensée, on les croirait devenus fous, comme s’ils se vengaient sur les gilets de tout ce qu’ils n’ont pas pu foutre dans la gueule des racailles, des muzz, des ultra-gauchistes casseurs, des roms et des migrants.
Putain hier encore je voyais une vidéo d’un crs qui s’etait fait isoler et qu’un groupe de gilets jaunes commencait à tabasser. Bordel y’a un autre groupe de gilets qui est arrivé, ils l’ont tiré de là et on retenu les autres pour qu’il puisse rejoindre son unité, sain et sauf.

HEIN? ALORS!!! T’en dis quoi de ça, chien enragé! Paye ton symbole, paye ta bonté d’âme, non??

Bordel les gars, mes chers crs, vous ne nous méritez pas. C’aurait été en banlieue, votre collègue finissait minimum avec ses propres couilles dans la bouche.

Vous avez déjà oublié l’assassinat horrible du couple de militaires par des racailles, qui a laissé un gosse de 3 ans orphelin, de Beltrame, du policier brûlé dans sa voiture, des 200 viols de femmes blanches par jour, des attaques quotidiennes au couteau,etc? Et c’est nous que vous massacrez?
Nous sommes déjà persécutés, et vous vous ajoutez à la liste?

Et tout le monde le voit. Cette amour du gendarme, du policier et du crs, nous l’avons perdu. Comme une fiancée qui baise avec notre pire ennemi: on l’abandonne, le coeur plein de colère et de ressentiment, des crampes dans le bide. Ça fait mal, les gars.

C’est donc forcé et contraint par la réalité que j’abandonne mes chères forces de l’ordre.

Ce sont nos ennemis maintenant. Ils sont à la solde d’un gouvernement qui nous détruit, qui les détruit, mais ils obéissent et pire, semblent y prendre un certain plaisir. Pas tous, certes. Il y en a toujours deux-trois, de-ci, de-là, qui se font porter pâle ou démissionnent, mais nous avons compris qu’il s’agit d’une minorité.

Je déplore qu’il en soit ainsi, je me sens trahi par ceux que je croyais les plus à même de comprendre. C’est un véritable deuil, mais pas le temps de s’apesantir.

Que la lutte se poursuive, et tant pis si eux aussi, les crs commencent à perdre des yeux, des mains, des chevilles. Nous allons apprendre à nous défendre seuls, sans eux, contre eux.

Chers CRS, vous avez perdu l’amour, le respect, la confiance du peuple, ce qui veut dire que ceux que vous défendez ET ceux que vous tabassez vous ont lâché. Vous êtes seuls, les mecs. Vraiment seuls, moqués et haïs de tous.

Quel mauvais choix. Quel gâchis.

Mais au final, ce que nous faisons, c’est redevenir des hommes, redevenir un clan, réincarner une volonté transcendante dans le jeu de la vie et de la mort. Assumons-le.

Timothe Vorgenss

PS. Cet article a été posté par un lecteur dans le groupe « Gilets jaunes » sur fuckbook. Lisez les réactions ci-dessous: Ce groupe est un repaire de vermine gauchiste et importée! Voici ce que sont devenus les « GJ » dans leur majorité!

55+

63 Commentaires

  1. EURONEWS

    « Les gilets jaunes ….ils n’étaient que 800 et ont scandé des slogans hostiles au président de la République ! »
    – Ben mince alors !…
    https://youtu.be/WNkQ173gtUU
    « Faible mobilisation en région également… »
    – C’est ballot…
    https://www.capital.fr/entreprises-marches/euronews-encore-un-machin-europeen-qui-debloque-1207255

    Les téléspectateurs d’Euronews ne seraient plus que deux selon médiamétrie…
    dont le directeur de la chaîne et sa maman…
    les journalistes n’osant même pas regarder la merde qu’ils nous chient…

    Les chiffres qui fâchent : 50 millions d’euros pour un QG pharaonique tout jaune…ça va plaire aux Gilets…à vous d’investir votre nouveau Quartier Général…c’est mieux qu’un rond-point !
    25 millions de subventions annuelles de la commision…avec vos impôts bien évidemment…

    Euronews
    la chaîne 📺 qui en a…

    pas des spectateurs…
    pas des couilles…
    en dépit de la façade de son QG…
    DES SUBVENTIONS !

    2+

    Image

  2. les propherties de la faudrais explique tout et pour l instant c est un sans faute
    pourquoi la guerre n aurrais pas lieu
    a moins de tous nous metisser comme sarko le recommande
    il faudras des soldats dans l armee du roi mourrir avant serais mourrir pour rien
    l armee des coeurs croises avec des soldats de dieu et le roi comme chef
    il n y a aucune autre solution qui peux defier dieu personne
    beaucoup le crois
    l appel es lancer survivre pour faire partie de cette armee et c est seulement cette armee qui va liberer la france
    la france doit etre nettoyer ils faut survivre a l effondrement economique qui en viens pour mieux combattre ensuite
    voir le livre de piero san giorgio survivre a l effondrement economique

    1+
    • Encore 4kg de riz mis sous vide aujourd’hui, un peu de lentilles, impossibles à acheter en grand conditionnement, on n’en trouve pas.
      Les normes des boîtes de conserves ont été changées il y a peu de temps. Ca a sûrement été fait exprès pour limiter notre survie. J’ai acheté cet été des boîtes de sardines à l’huile de la marque de leclerc, éco+ qui sont déjà en train de rouiller, alors qu’elles étaient à l’abri…
      Que tous les gens qui lisent les prophéties, qui lisent les posts de ce forum fassent des provisions de tout. Acheter des vêtements de tailles plus grandes pour les enfants, des chaussures, de l’alimentaire qui se conserve longtemps, tout ce qui sera introuvable très vite après le début des hostilités.

      2+
  3. « Fascisme »  » raciste »  » antisémite  » le semitisme intellectuel semble toujours ancré à l’intérieur des esprits les plus primitifs m.

    La pensée marxiste n’est pas la solution, elle est le problème. Tant que les gilets jaunes ne s’attaqueront pas aux véritables périls qui menacent notre société, à savoir l’invasion sauvage et le socialisme nous courront tout droit à notre perte…

    3+
  4. Nos dirigeants gauchos veulent la guerre civile et tout le monde en connaît la motivation Inutile, donc, que je revienne sur la marche arrière de Maqureau et Cie!
    Cette vidéo est sans doute la meilleure que j(ai pu voir car une analyse intelligente y est faite! Les merdias y sont à l’honneur!
    Je la conseille vraiment!
    Toujours-est-il que pour moi qui n’étais pas à Paris, je ne peux que constater la « forminable » manipulation!
    https://www.youtube.com/watch?v=H_WKBqhDggY

    0
  5. ce matin un responsable des pompiers s’exprime sur france info, la journaliste lui demande « mais qui vous agresse en général ? » l’autre répond : « oh c’est monsieur tout-le-monde »
    c’est c’là oui … la pire politique est celle de l’autruche !

    4+
    • Je ne me souviens pas avoir agressé les pompiers, par contre je sais très bien qui sont ceux qui le font. On est un pays de fiottes avec des dirigeants de merde. Chez Poutine on n’agresse pas les pompiers, en arabie saoudite non plus.

      0
  6. Les GJ ont ratissé très large et trop dans le caniveau. Les gauchistes s’en mêlent beaucoup trop et prennent parti pour l’immigration massive, LE sujet qui divise les Français depuis 50 ans et qui les rend hystériquement haineux pour ceux qui sont pour la France aux Français.
    Ca pourrait bien finir par un schisme qui ménerait à des mouvements violents entre gauchistes et droite même pas extrême, sans que les muz n’aient seulement à s’en mêler.
    Le vers est dans le fruit, impossible à extirper. Il n’est pas impossible que la guerre civile ne démarre entre les GJ eux-mêmes.

    3+
  7. Si on s’arme pas face à ces pourris…
    ON VA SE FAIRE MASSACRER !
    Le pouvoir n’hésitera pas à faire nous tirer dessus…
    en prétextant ceci ou cela…pour sauver sa peau de bobo !
    Faudra être plus que méfiants…offensifs…avoir l’avantage comme les blancs… aux échecs…si je puis m’exprimer ainsi !

    6+

    Image

  8. 30 ans de féminisation de la société française ,résultat même à 800 000 rien ne bouge comme tu l’as dit si c’était dans les banlieues ça aurait été autrement ,vaut mieux 8 000 lions que 80 000 moutons

    4+
  9. Lire 1984 qui n’est pas de la fiction. Le monde est devenu la réalité ‘une oeuvre littéraire mise dans les étagères comme de la science-fiction… Plusieurs écrivains ont annoncé le temps que nous vivons, c’est pour cela que les gouvernements ont besoin des ignares et des ignorants de tout gabarit. Être un mouton est votre choix.

    1+
  10. Les Français sont bien naïfs encore une fois moi j’ai tout compris en 1962 en Algérie, puis en Syrie en 1982 et au Koweit, au Maroc et en Tunisie. Nous n’avons rien en commun avec ces gens là. Alors chacun chez soi et tout ira bien.

    2+
  11. J’en arrive malheureusement au même constat, le salut ne viendra que de nous-mêmes, et encore, rien à attendre des bras armés du pouvoir ! un flic, un CRS, c’est comme un ministre « ça ferme sa gueule ou ça démissionne » ! Un flic ou un CRS par définition n’est pas payé pour penser ou réfléchir sinon il ne ferait pas ce métier ! CQFD !

    4+
    • Les flics ont souvent du courage physique mais aucun courage moral. Ils obéissent comme des cons à des francs macs qui font carrière sur leur ventre et qui les prennent pour de la merde, ce qui est vrai de beaucoup d’entre eux. Ne croyez pas qu’on puisse fraterniser avec ces cons là. Ils nous tireront dessus s’ils en reçoivent l’ordre, idem pour les militaires, commandés par des ganaches qui font carrière.

      0
  12. Et si justement ce sont les ‘infiltrés’ muzz qui agissent de la sorte ? En majorité, en tous cas ? Là je comprendrais qu’ils le fassent avec plaisir, pour se venger du ‘blanc’ chrétien ou infidèle ….

    1+
  13. Allez! On va mettre un peu d’humour joyeux sur cette page avec les joyeuses d’un certain…
    J’ai ouï dire qu’un certain général de villiers était prêt à faire lever l’armée pour un putsh!
    C’est y qu’il aurait retrouvé ces joyeuses? MDR!!!
    Je m’en bidonne encore

    8+
        • La « prière » écrite par les juifs pour la république, j’en suis tombé des nues, avant de comprendre que c’est un hommage à la FM.

          Soyez résistants : allez à la messe !

          1+
          • @ Povbête
            Mon missel sous le bras, ma blague préférée quand j’étais Enfant de Choeur, était de mettre de l’encre de Chine dans la bénitier!
            Imparable pour savoir qui s’est signé ou pas!
            Finalement, le curé qui était malgré tout un brave homme, pas pédophile pour deux sous-tanes, a fini par me foutre dehors!
            Sans coeur!

            1+
            • Il y a des sales bêtes partout. J’en suis une, mais je me signe et persiste dans le signe de croix.
              Vous avez peut-être changé (un peu) depuis ?…

              1+
      • Le christ est mort décapité ?!
        Mais KESKIDIT … le monsieur…

        Si Jésus était mort dans une Mercedes 500 SL comme lady di…on aurait tous une petite Mercos 500 attachée autour du cou…ou un zouave…au choix !
        Sympa !

        3+

        Image

      • Mais il est là ! Mais il est là !
        Le vrai messie des juifs !
        Et personne ne le voit ….

        Parmi ces deux nazes :
        -un est le messie attendu par les étoiles jaunes ⭐️ …
        -un autre est le Si…mais…pas attendu par les gilets jaunes🐥

        https://youtu.be/867Ci6bVKtk

        2+

        Image

  14. Ouais…les évènements récents laisseront des traces c’est sur.
    Cependant (en meme temps !)…vaut toujours mieux un flic qu’un mahométan ou une ordure de gauchiste genre « black block », bien sur qu’on peu logiquement douter de leur fidélité et tout simplement de leur présence au moment opportun, mais je continue à penser que ces gens sont « aux ordres », point barre…si ceux d’en haut leur disent de frapper fort sur les crouilles (sans risquer de tomber entre les pattes des juges rouges), je pense que la majorité des flics ferait son travail avec autant de zèle que sur les GJ…

    4+
    • @ GARY et à tous
      il vaut mieux un flic qu’un mahométan, dites-vous. Je le vois différemment: un flic se reconnaissant de loin (même en casseur vêtu en civil qui n’a pas oublié son brassard), un mmuzz pratiquant la taqîya passant inaperçu.
      Certes, ils sont aux ordres comme les SS l’étaient sous Himmler, comme les muzz le sont sous mahomet! Mêmes vermines!.
      Dans mon jeune âge, lorsque j’entendais des gauchiasses gueuler crs=SS, je les prenais pour des barjos, de même lorsque ces mêmes gauchiasses éructaient sur ce qu’ils appelaient l’impérialisme américain.
      Plus tard, lorsque j’acquis une certaine maturité politique, j’avouais ces deux erreurs; gauchiasses merdiques, certes, mais gauchiasses non dans l’erreur, cette fois.
      Ces raclures de flics, de crs et autres valetailles, bref, ces consommables, tels que j’aime les nommer, j’ai eu à faire à eux et je puis vous dire que lorsque vous sortez de la « barraque de lutte » vous avez le sentiment, et la douleur qui l’accompagne, d’avoir été piétiné par une mule. vous apprenez ainsi à les aimer! Le journal bien roulé ou une serviette bien humide ça fait extrêmement mal, surtout sur le thorax, les cuisses et le bas du dos; mais passe encore…Par contre la matraque électrique sur les couilles, vous connaissez?
      J’espère pour vous que non!
      Et le meilleur, c’est pour la fin quand ils s’aperçoivent au bout d’un « travail » bien rempli qu’ils se sont gourrés de quidam! Si, si! Le quidam avait, malheureusement contre lui le simple fait qu’il fut confondu avec un braqueur au physique ressemblant.
      De bons tortionnaires gestapistes, croyez-moi sur parole!
      « Excusez-nous monsieur, on est désolé. »…La différence d’avec la gestapo est que l’on n’est pas fini avec une balle dans la tronche…Parce que légalement, la volaille n’est toujours pas autorisée à le faire sur du menu fretin, innocent ou coupable!

      Je ne cherche pas la polémique, je parle simplement d’une expérience qui pourrait être la vôtre.
      Cordialement

      3+
      • Ouais, je les connais d’assez près, je suis sorti de « l’Evéché » (Marseille), dans un sale état en 2010, après une soirée bien arrosée, certes, mais rien qui justifiait les coups reçus (un festival, sans blague)…le matin en partant, l’équipe avait changé, je demande à voir un commissaire et je lui explique le topo, insistant sur le fait que ses collègues de la veille feraient bien de lever le pied quand ils tombent sur un Français moyen, et etre un peu plus actifs contre les bougnes (surtout à Marseille) ; réponse, en effet, « on est désolés »…et « vous pouvez porter plainte »…ce que je n’ai pas fait bien sur, sur ce je suis reparti, j’ai fait un crochet par l’hopital ou personne n’a semblé étonné quand j’ai dit que je sortais de l’Evéché…donc ma mésaventure n’est certainement pas un cas isolé.
        On peut tomber d’accord sur le fait que les commissariats grouillent de caves c’est sur…mais les flics n’ont pas l’exclusivité.

        3+
        • @ GARY
          Votre expérience est bien plus récente que la mienne! Les années passent et se ressemblent! lol
          « On est désolés, vous pouvez porter plainte ». Porter plainte contre ses empaffés, c’est la certitude d’être emmerdé jusqu’à plus soif! Alors, on laisse tomber mais on n’oublie pas.
          ce qui a fini par écourter mon « entretien », je l’ai dû au fait que les braqueurs (3) s’étaient faits gauler comme des glands sur un autre département (perte de maîtrise du véhicule ayant provoqué un carton; de vrais cons!). Je n’avais jamais été aussi heureux de voir entrer un pandorre.
          Il y a effectivement beaucoup de cave dans notre beau pays!

          2+
  15. Parfait leon ,,je viens de commenter sur le fb de eric fiorile du CNT ,,un gars du cnt dit qu il a fait Tours marseille aller retour ,tous les radars nikes ,,des GJ a tous les rd points ,,on est tous dac ,,forces du desordre intelligence =oxymore .Ton article est pil poil ce qu on pense tous Comme anonyme de chez anonyme ,ces xx m ont toujours emmerde ,sans que j y sois pour quelque chose ,ce sont des haineux ,des mal baises ,des racailles sans cojones ,ils se mettent derriere la « loi « pour faire leurs saloperies ,meme pas les yeuks d etre pourrits en racaille classique .A 15 contre 1 et cote « lois « Tiens pour detendre ,,a leur propos ,,J envoie ton article a mes contacts et j essaye sur les fb ,dont Eric Fiorile ,,(un gars d du CNT a entendu «  »si ces chochotes sentent que c est trop dur ,ils baisseront les armes ,,guerriers de la gay pride https://www.youtube.com/watch?v=oyFu9wXtpvA

    1+
  16. L’auteur du texte très bien rédigé, à choisi son camp. Il a, en grande partie raison.
    Moi je suis assez partagé concernant nos « amis » policiers ou gendarmes. Il y a des cons partout, et principalement chez eux. A des élections ou je me présentais sous la bannière FN en 2015, je me suis fait traiter de « nazi dans un parti nazi » pas un individu identifié. Donc, délit avéré. 3 flics ont refusé de prendre ma plainte. J’ai dû me délocalise pour ce faire. La plainte a été classée en 1ere instance puis en appel. Car « l’individu était introuvable  » bien qu’identifié, avec son adresse perso et travail et ses adresses email.

    6+
  17. Toutes fois l’armée est dans le même état que la police ronger par les muzzs à hauteur de30% plus les fiotes cella va faire du monde contre nous! Le combat seras dur très dur ,mais la victoire ou la mort n’en seras que plus belle.

    16+
    • Une colonnelle de l’armée de terre m’avait dit, en 1996, qu’à l’époque, l’armée était à 40% infestée de muz. J’aimerais croire que non, mais je doute que la proportion ait baissé.
      Je ne peux plus voir les flics d’aucune sorte. Les grands hommes autour du fauteuil roulant renversé par leurs soins, les coups contre les GJ pacifistes…Il ne faut plus m’en parler.

      11+
  18. Bravo et merci LÉON la retranscription de ce courrier , relatif au retournement des CRS contre les gilets jaune c’est l’exact vérité.Il est sur qu’il sont à la solde du Gouvernement Macronien, mais cela va peut-être bientôt changer, surtout si l’armée Française se révolte prochainement.

    19+
    • L’armée est vérolée par les crouilles de plus en plus nombreux. Rien à attendre non plus des haut gradés Francs Macs, cul et chemise avec les gouvernements quels qu’ils soient.On est SEULS!

      15+
      • @Emile Lacrainte 18/DÉC/2018 À 19 H 47 MIN

        Oui,, on est seuls. Comme à Bab El Oued en mai-juin 1962, où l’aviation de guerre française bombarda carrément le quartier. Il y eut même à Paris, pour ces bombardements, une série de conférences données dans les milieux intellos (que ces actes troublaient, quand même…..) par le PC »F » et ses relais, pour expliquer que lorsque l’enjeu était une lutte contre le  »fascisme », il ne fallait pas avoir d’état d’âme devant les méthodes employées. Un nommé André Maria, président de l’association France-Hongrie (un bidule communiste) se distingua particulièrement dans cette oeuvre de bienfaisance pédagogique.

        Seuls comme rue d’Isly le 26 mars 1962.
        Seuls comme le 19 mars 1962, quand tout Paris branché faisait la grosse nouba pendant que d’autres pleuraient à chaudes larmes toute la nuit sans pouvoir trouver le sommeil.
        Seuls comme à Oran le 5 mai 1962 avec toute l’armée française de Métropole, surarmée et au complet, commandée par KATZ, qui était là et n’a pas bougé le petit doigt de la journée devant le massacre, dont le bilan exact fait encore l’objet de controverses de nos jours

        Seuls comme les simples troufions au moment de Dunkerque, qui n’avaient plus les moyens de partir sur un quelconque rafiot pour Londres, et qui se sont retrouvés débandés, sans commandement (les gradés de quelque importance avaient pu se débrouiller, ils ont planté là leurs troupes). Beaucoup de ces soldats abandonnés sont rentrés chez eux à pied sur des centaines de kilomètres, sans directives, sans aucun contact avec le reste du monde. Ils étaient chassés des villes qui hissaient le drapeau blanc à leur vue et ne voulaient surtout pas entendre parler de se battre contre l’ennemi vainqueur. Ce détail est raconté à l’identique par Marc Bloch dans son petit livre  »L’étrange défaite » et par Amouroux dans le tome 1 de son oeuvre majeure  »Vie des français sous l’Occupation ». Ces soldats errants ne furent officiellement démobilisés qu’après le 10 juillet 1940, quand Pétain eut été investi des pleins pouvoirs pour la durée de la guerre, par l’assemblée nationale où dominaient les socialistes et radicaux-socialistes (le  »Front Populaire », qui resta en poste jusqu’en 1942 mais fut mis en congé payé à partir du 10 juillet 1940).

        Seuls comme entre le 3 septembre 1939 et juin 1941, quand nos amis héréditaires anglais nous avaient forcé la main pour déclarer la guerre à Hitler alors qu’on n’était pas prêts ; et alors que pas un soldat anglais n’a mis le pied en Europe continentale jusqu’au débarquement du 6 juin 1944, et que pas un seul autre pays au monde que la France n’a déclaré la guerre à Hitler à nos côtés jusqu’en début juin 1941. Seuls pendant deux ans pleins donc, mais ce qui ne nous a pas empêchés de perdre plus de 100 000 soldats morts pour la France entre le 10 mai 1940 et le 24 juin 1940, donc au rythme de 2272 par jour. Certains historiens vont plus loin et disent que ce seraient plus de 150 000 hommes que nous avons perdus pendant ces 44 jours. Attention, le pouvoir actuel cherche à minimiser ce macabre bilan, les révisionnistes de gauche pullulent partout pour soutenir que nous n’aurions perdu là que moins de 80 000 soldats ; certains vont plus loin, même pas 60 000. Plus les témoins directs disparaissent, plus le bilan diminue, et ça passe grâce aux enseignants formatés pour mentir qui tiennent 95 % des postes d’Histoire dans nos Collèges, Lycées et Universités.

        Seuls comme quand Chaban-Delmas fêta son troisième milliard alors qu’il venait d’envoyer se faire foutre les pieds-noirs réclamant leurs indemnisations qui traînaient encore quinze ans après les faits pour leur exode lamentable de fin 1962 à début 1963, au cours duquel ils avaient tout perdu, non seulement leurs biens mais des membres de leurs familles massacrées par les valeureux  »combattants » du FLN.

        Seuls, oui, chaque fois. Et chaque fois, cocus mais contents. Mon seul espoir pour cette nouvelle édition de toujours la même chose, c’est que ce coup-ci, au moins, on ne soit ni cocus ni contents. L’essentiel est de NE JAMAIS RIEN OUBLIER, ENTRETENIR INTACTE CETTE MEMOIRE HIDEUSE POUR PLUSIEURS SIECLES S’IL LE FAUT.

        4+
          • @🇫🇷 LF 20/DÉC/2018 À 6 H 17 MIN

            Est-ce un instantané de ‘évacuation de nos troupes à Dunkerque ? cette anse de la dégelée maison prise par ls français entre le 10 mai 1940 et le 24 juin 1940 a été appelée  »opération Dynamo » mais je ne reconnais pas cette image-là. On y remarque l’accueil chaleureux fait par les tommies aux français qui cherchent désespérément à rejoindre leurs bateaux? Les tommies savaient parfaitement faire le tri entre les leurs et les soldats français. De nombreux témoignages assurent que lorsque des français réussissaient grimer sur le bastingage d’un de ces bateaux anglais, ces derniers les frappaient sur leurs mains agrippées à grands coups de crosse. Pourtant c’étaient nos alliés, ils nous avaient sommés de déclarer la guerre à Hitler alors que Daladier leur avait dit qu’il ne serait prêt qu’en 1941. Rien de changé depuis lors : comme aujourd’hui, le 3 septembre 1939, les français ont obtempéré…….c’est beau, l’indépendance nationale !

            La comparaison avec les imbéciles heureux français qui vont repêcher des  »réfugiés » dans les eaux libyennes depuis 2014 s’impose.

            0
  19. Timothe Vorgenss, je vous reçois 5/5 et sans ausun doute, ne suis-je pas le seul!
    Fut une époque lointaine où, comme vous, je respectais ceux que j’appelle aujourd’hui « la volaille ». Ils sont et resteront du consommable, même pas de vrais mercenaires!

    Autrefois, ils n’avaient que les melons pour ennemis. Aujourd’hui, ils ont le peuple de France armé de sa haine!
    Autrefois, je croyais que jamais plus ils ne seraient les pourvoyeurs de la mort de gens du peuple, comme ils le furent en Algérie, en France lors des grèves des « Gueules Noires » et en 1940.
    Puis j’ai fini par comprendre ce que vous constatez lorsque j’eus atteint l’âge canonique de 19 ans. Ma haine à leur égard, ils l’alimentent depuis.
    Bien sûr, certains se rangeront de notre côté au moment opportun mais ils ne seront qu’en très faible minorité.

    Ils sont effectivement haïssables et sont nos ennemis avant même les muzz! Oui, un véritable gâchis!

    24+
    • @Anonyme de chez anonyme 18/DÉC/2018 À 18 H 17 MIN

      Ce texte de Timothy Vorgenss est un concentré de sentimentalisme romantique, parfaitement déplacé et de mauvais goût. Du sirop écoeurant à la CINO DEL DUCA.

      Sans amour et sans haine, voici les règles d’or impératives pour survivre dans le milieu flico-juridico-pénitentiaire :

      PREMIERE REGLE D’OR : NE JAMAIS COPINER AVEC UN FLIC, NI UN GENDARME, NI UN CRS.

      DEUXIEME REGLE D’OR : AUCUN MEMBRE DES FORCES DE l’ORDRE NE SERA JAMAIS VOTRE AMI, NI UN CONFIDENT.

      TROISIEME REGLE D’OR : NE JAMAIS PREVENIR LES QUESTIONS D’UN MEMBRE DES FORCES DE LORDRE.

      QUATRIEME REGLE D’OR : NE JAMAIS DIRE A UN MEMBRE DES FORCES DE L’ORDRE QUOI QUE CE SOIT QU’IL NE VOUS A JAMAIS DEMANDE.

      CINQUIEME REGLE D’OR : NE DIRE A UN MEMBRE DES FORCES DE L’ORDRE QUE DES CHOSES DONT EST ABSOLUMENT CERTAIN. DONC, NEJAMAIS PARLER QUAND ON N’A QUE DES PRESOMPTIONS PRETANT LE FLANC A LA DISCUSSION.

      VOS PRESOMPTIONS, QUAND VOUS N’AVEZ PAS DE CERTITUDE ABSOLUE? GARDEZ-LES POUR VOUS, ET SUR QUESTIOIN, REPONDEZ :  »’JE NE SAIS PAS ».

      On doit toujours répondre laconiquement, sans laisser voir le moindre sentiment ni dans un sens ni dans l’autre, sans emphase et sans laisser transparaître d’émotion, clairement, sans jamais s’écarter de la question posée, et sans jamais broder.

      Quiconque oublie ces consignes est fichu, tôt ou tard toute son affaire se tournera contre lui.

      5+
      • @ ULYSSE
        Si Cino Del Duca fut un spécialiste de la presse sirupeuse, il fut aussi un sacré entrepreneur, bien que socialiste ayant répudié son parti par crainte des retombées.
        Mais ce que vous dites sur Timothe vorgenss est une assertion tout ce qu’il y a de plus facile car gratuit. Connaissez-vous cette personne, son parcours?
        Il prend conscience que la vie n’appartient pas au monde des bisounours et j’en suis heureux pour lui! Voici un homme qui se livre avec ses mots et une franche naïveté; où se situe le problème?
        Sans doute ne croyez-vous plus en rien; ce qui vous octroierait sans cesse les droits acquis de porter des jugements à l’emporte-pièce avec toujours des citations sur tel ou tel homme connu afin que l’on oublie surtout pas votre infinie connaissance!
        N’étant pas Le Christ, je me permets, malgré tout ceci: »En vérité, je vous le dis: « Ulysse, vous nous les brisez! »
        Il est dommageable et pour vous et pour d’autres que vous n’ayiez appris à mettre votre savoir (que je reconnais riche et très intéressant) à disposition en homme simple et modeste; simplicité et modestie savantes font les grands hommes! Ne le saviez-vous pas?

        Quand le moment viendra pour vous de quitter votre enveloppe corporelle, j’espère que votre suffisance s’envolera avec elle! Parce que sinon ce serait le grand bordel, même en enfer! Vous parviendriez bien à enrhumer Satan en lui causant très, très longuement de l’enfer de Dante! Et, à vous en majestueux toréador il rendrait oreilles et queue! Dommage que je ne crois pas en l’enfer, car s’il existait, beaucoup de catholiques purs et durs vous idolâtreraient pour avoir vaincu le Diable en personne!
        Vous vous imaginez en Saint ULYSSE? Quoique…

        Ceci dit, les règles d’or que vous énumérez sont effectivement bonnes car justifiées, mais pour les appliquer il convient d’avoir une expérience certaine de la vie et de ses pièges, perspicacités acquises au fil du temps et ses expériences que tout le monde n’a pas!
        Effectivement oublier ces règles d’or c’est se passer soi-même les bracelets.

        « Sans amour et sans haine, voici les règles d’or impératives pour survivre dans le milieu flico-juridico-pénitentiaire »…Cela il vous faudra l’expliciter à un de mes bon potes qui s’est tapé 8 ans à Clairvaux en QHS! Je pense que la discussion tournerait court très, très vite…

        Je vous réponds sans aucune adversité; souhaitant seulement, en tant que chrétien, que vous sachiez vous remettre en question, tout simplement.
        Un Ulysse ferme lorsqu’il le faut mais tout aussi bonhomme, qui ouvrirait la porte de la connaissance avec humilité et surtout qui respecterait l’autre, là? Je signe pour les cours, de suite!
        En attendant, je vous souhaite de faire encore un long voyage et d’en revenir plein d’usage et de bonté.
        Cordialement, malgré mes propos.

        1+
        • @Anonyme de chez anonyme 19/DÉC/2018 À 9 H 46 MIN

          J’ai toujours cru que DEL DUCA était une dame, patronne sourcilleuse et intelligente de  »NOUS DEUX ».

          J’essaie de faire court mais chaque fois, je me vois pris à partie parce que je n’ai pas été assez explicite.

          Vous connaissez le célèbre exergue :

          ——Le président du tribunal :  »accusé, tâchez d’être bref !  »

          ——L’accusé :  »Monsieur le président, je tâcherai d’être clair »

          SUR DEL DUCA

          JE n’ai jamais mis en cause les qualités entrepreneuriales de la famille DEL DUCA. Au contraire, dans son genre, l’hebdo  »Nous Deux » est remarquablement bien fait. J’admire ses qualités : jamais de grossièreté. Jamais de vulgarité,, Une pudeur intransigeante dans tous les récits, c’est dans cet hebdo un principe de base et ça se voit. Donc l’hebdo respecte son public de jeunes filles modestes dont beaucoup, il n’y a guère, rêvaient principalement d’un bon mariage réussi. Les récits respirent la bonne éducation, ce qui laisse penser que dans cette famille DEL DUCA, il y a de la bonne éducation. Donc, aucun doute : fortune de NOUS DEUX méritée !

          Ce que je critiquais, c’est le récit de Timothy Vorgenss. Le mauvais goût est dans le décalage entre le monde flico-juridico-pénitentiaire et les sentiments personnels. Ça porte un nom : PRENDRE LA TANGENTE.

          L’univers flico-juridico-pénitentiaire est essentiellement un monde DE POUVOIR.
          On aimerait que la justice soit un service public. Mais c’est impossible. Le manche est toujours, toujours, du côté des juges et jamais du côté des avocats, qui, eux, peuvent parler de ce qu’ils veulent, même en mentant, ils sont couverts pat une immunité quand ils mentent. Mais les justiciables doivent se plier à la réalité : ils n’ont aucun pouvoir et ls juges d’en face ont TOUT le pouvoir.

          Partir dans de la sentimentalité intime devant un tribunal est de mauvais goût, ça fait penser aux charcutiers-zingueurs. C’est le même travers que l’immense orgueil des timides. Votre vie intime et vos sentiments perso n’ont pas cours dans une cour de justice, où seules comptent deux choses : les faits, les éventuelles preuves et la distribution des pouvoirs. Par exemple, un avocat n’a pratiquement aucun pouvoir, et pourtant, dans cette épure universelle, des avocats parviennent à sauver la tête de leurs clients. Les faits doivent toujours être racontés avec froideur et sobriété, vous avez devant vous des juges qui ont eu connaissance de milliers de faits plus intéressants que les vôtres.
          Donnez dans la sentimentalité sirupeuse devant un tribunal est une variété de l’orgueil des timides, qu voudraient laisser croire que leur cas personnel est exceptionnel et mérite plus d’attention que les autres cas personnels. Donner dans le sirupeux, c’est une volonté de toucher la fibre sentimentale chez les gens de justice. C’est décalé, car ça n’a rien à voir avec les faits, ça relève au mieux des circonstances atténuantes, qui ne doivent jamais intervenir dans un jugement mais seulement dans l’application des peines. Faire ami-ami avec un juge ou un flic c’est quelque part vouloir se distinguer de la foule des anonymes qui subissent comme tout le monde la dureté de la justice et n’ont ni les moyens ni l’envie de faire ami-ami, eux. La vraie politesse et la vraie humilité, c’est donc la neutralité dénuée de sentiments, le professionnalisme et rien d’autre. D’où les règles d’or.

          Je termine en répondant à vos réflexions sur moi-même.

          Vous ne me connaissez pas. Or, vous prétendez me juger sur des critères de caractère personnel. J’ai horreur de parler de moi., c’est pourquoi je suis toujours embarrassé pour répondre à des attaques perso.
          Ce que je peux vous die c’est que vous seriez certainement très surpris en me fréquentant. On a toujours tort d’avoir des idées toutes faites sur quelqu’un qu’on ne connaît pas. Je reconnais que pour des ennemis venimeux, les règles du savoir-vivre et de la politesse ne sont pas forcément de mise, je dirais presque que peut-être pas tous mais la plupart de coups sont permis. Par exemple quand la crapule Moix nous insulte lâchement sur les ondes où il possède un passe-partout alors que nous en sommes cyniquement exclus et qu’on ne peut jamais lui répondre, , là c’est la guerre, et les lois de la guerre, hein, on sait ce que ça recouvre !

          Mais dans le cadre fort différent des forums d’internet, on ne se connaît pas perso, donc les attaques perso tombent à plat. Ce que vous écrivez de moi c’est le Ulysse que vous imaginez, je regrette, mais ce n’est pas moi. Si vous faisiez un portrait robot avec ce que vous vous aventurez de penser sur moi et que vous le donniez à la police pour qu’elle me recherche, vous vous planteriez 100 % , vous l’engageriez sur 100 % de fausses pistes.

          Tenez-vous-en à ce que j’écris, et n’essayez pas de jouer les voyantes ou les graphologues, qui se plantent magistralement quand ils se risquent à deviner la personnalité de quelqu’un d’après son écriture ! même le style de notre façon d’écrire ne suffit pas à deviner ce quelqu’un, car ce style n’est même pas une constante. C’est très complexe, un être humain !

          Réfléchissez s’il vous plaît, sur l’assassinat du petit Gregory : un record mondial dans les recherches de toute nature, et on ne sait toujours pas l’assassin ! des dizaines de kilogs de dossier sur ce qu’il a écrit, sur les membres de la famille, sur les plus petits faits, des recoupements, des études informatiques pointues même, et on n’a toujours pas trouvé ! et vous, vous prétendez me reconnaître pour quelques innocents écrits que je publie dans ce forum. Vous mettez en avant votre qualité de chrétien. Qu’est-ce que ça apporte de plus ? ou de moins ? on s’en fout ! en revanche si on était dans un forum de philosophie (il en existe), on ne s’en foutrait pas du tout ! on pourrait avoir un débat intéressant sur la croyance par exemple.

          Tenez, j’extrais une phrase de votre commentaire sur moi :

           »souhaitant seulement, en tant que chrétien, que vous sachiez vous remettre en question, tout simplement. »

          De quel droit me conseillez-vous de me remettre en question, en invoquant pour cela votre qualité de chrétien ?

          Trouvez une seule phrase de moi, dans ce forum, où je me permette de parler comme cela à qui que ce soit ! Demander à quelqu’un de se remettre en question, c’est le juger ! c’est gonflé quand même ! chrétien ou pas, ça ne vous donne aucune qualité pour vous permettre de me rappeler à l’ordre en me demandant de me remettre en question !

          Pour ma part, je ne ‘m’intéresse qu’à ce que je lis et je discute ce que je lis et rien autre. Je ne sais même pas le sexe de ceux qui interviennent sur ce forum, et ça ne m’intéresse pas. Il paraît que plein de gens laissent croire qu’ils sont d’un certain sexe alors qu’ils sont du sexe opposé. On s’en fout !

          4+
        • @Léon 19/DÉC/2018 À 10 H 17 MIN

          C’est pas gentil, ça, Léon. Je ne sais presque rien sur presque rien , mais ce que je sais, je le sais. Ma mémoire est à 95 % dans mon métier et pas dans les commentaires d’ici ou d’ailleurs. Relisez les commentaires de vos lecteurs et comptez ceux auxquels je ne réponds pas. Je ne réponds pas quand je n’ai rien à dire, et la plupart du temps, je n’ai rien à dire parce que je ne sais pas. C’est absurde de dire à quelqu’un ‘vous savez tout » car dans cette phrase méchante, le mot  »tout » ne désigne rien.

          Non seulement les gens manquent de mémoire, sinon chacun d’eux sachant lire, écrire et parler aurait au moins autant de choses à dire que moi, mais en plus, beaucoup de personnes sont littéralement bloquées quand elles se trouvent au pied du mur pour raconter oralement ou par écrit ce qu’elles ont pourtant vécu soit devant des aréopages angoissants, soit devant une feuille de papier blanche. Ces personnes manquent terriblement de vocabulaire et sont complexées à fond. Par exemple j’ai vu une bonne femme intarissable quand elle cancane sur ses voisins affalée sur son balai devant sa porte, qui fut appelée à témoigner dans un procès en tant que
          témointe directe. J’assistais à l’audience. Le juge lui posa des questions, ELLE NE PUT PAS SORTIR UNE PHRASE ! elle balbutiait  »oui…..euh…..euh….non !….. » et pire  »je me me rappelle pas bien……je ne sais plus….. ». Paralysée par le décorum angoissant, par le public, par les accoutrements…finalement son non-témoignage a fait beaucoup de mal à ceux qui lui avaient fait confiance pour dire la vérité ! ils ont perdu leur procès dont elle était pourtant un témoin direct qui aurait tout démoli, si elle avait été capable d’aligner deux phrases en faisant abstraction de tout ce cirque intimidateur.

          Cela dit, je suis doté d’une bonne mémoire et je suis effaré du manque de mémoire des français. Quand on a une bonne mémoire, on a des tas de choses à dire sur ce qu’on sait ! écoutez quelqu’un qui connaît et qui aime son métier, c’est toujours passionnant quand la personne se sent en confiance. et parle de ce qu’elle connaît. Dans les métiers les plus humbles, les gens voient des trucs insolites…..

          2+

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.